Echos des régionsEst
A la Une

Est : les braconniers envahissent les unités forestières d’aménagement dans la Kadey

Selon le délégué départemental des Forêt et de la faune, ces criminels ont envahi les unités forestières d’aménagement de la localité.

Les braconniers à la recherche des espèces fauniques très sollicitées sur le marché par les consommateurs ont trouvé un terrain fertile dans le département de la Kadey, région de l’Est. Selon Ndze Donatus, délégué départemental des Forêt et de la faune, ces malfaiteurs ont envahi les unités forestières d’aménagement (UFA) notamment l’UFA de la société forestière et industrielle de Doumé (SFID) dans l’arrondissement de Mbang. Dans cette concession forestière, les braconniers se livrent à l’exploitation illicite du bois et au prélèvement anarchique des espèces fauniques protégées par la loi de 1994 portant régime des forêts, de la faune et de la pêche.

Lire aussi : Culture du tabac : les producteurs de l’Est réclament 500 millions aux entreprises

Selon l’article 78 (1) de cette loi « les espèces animales vivant sur le territoire national sont reparties en trois classe de protection à savoir la classe A, B et C ». L’alinéa 2 quant à lui précise que « les espèces de la classe A sont intégralement protégées et ne peuvent en aucun cas être abattues ». Et c’est justement ces espèces de la classe A comme les éléphants, les gorilles, les chimpanzés, les pangolins géants entre autres qui sont la cible des braconniers dans les UFA du département de la Kadey. Ces criminels abattent ces animaux, les fument et les écoulent sur le marché local à Bertoua, Yaoundé et Douala auprès des revendeuses de viande de brousse.

Lire aussi : Exploitation minière : 157 morts dans les mines d’or à l’Est

Pour démanteler ce réseau des braconniers, la délégation départementale organise depuis le début d’année 2021, des missions de lutte anti braconnage dans les UFA de la Kadey. « Nos missions ont pour but de dissuader les braconniers. Nous avons au cours des différentes missions, démantelé plusieurs camps de braconniers et saisi les espèces protégées », affirme le délégué départemental en précisant que des opérations spéciales inopinées sont aussi organisées par la délégation régionale pour appuyer l’action de la délégation départementale.

Martin Foula

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?