A la UneConjoncture

Établissements publics : le Dg de l’Arsel en conformité avec la loi

Pour avoir déjà exercé au-delà de la limite légale fixée à 09 ans, Jean Pierre Kedi, directeur général de l’Agence de régulation du secteur de l’électricité (Arsel), vient de saisir sa tutelle technique, le ministre de l’Eau et de l’Energie (Minee), Gaston Eloundou Essomba, pour prendre des mesures en vue d’assurer son remplacement à la tête de cette société d’État.

Un acte presqu’inattendu au sein de l’administration publique camerounaise.  La lettre signée, le 27 juin par le DG de l’Agence de régulation du secteur de l’électricité (Arsel), Jean Pierre Kedi, demandant au ministre de l’Eau et l’Energie (Minee) de prendre des mesures pour son remplacement étant donné la fin de son  mandat, a largement circulé sur les réseaux sociaux.  Beaucoup ont cru à un fake news car, il n’est pas coutume de voir un haut cadre d’entreprise publique en fin de mandat avertir l’État de préparer sa mutation. Pourtant, le Dg de l’Arsel l’a bel et bien manifesté.


>> Lire aussi – Curiosités des décrets présidentiels du 19 juin 2019 sur les entités publiques


Il a écrit au Minee qu’en référence à la loi du n°2017/010 du 12 juillet 2017 portant statut général des établissements publics et du décret n°2019/320 du 19 juin 2019 précisant les modalités d’application de certaines dispositions des lois n°2017/010 et 2017/011 du 12 juillet 2017 portant statut général respectif des établissements publics et des entreprises publiques, « j’ai l’honneur de vous informer que j’ai atteint l’échéance de mon mandat de neuf ans en qualité de directeur général de l’Arsel depuis le 23 juin dernier ».

Conformément au décret n°2019/322 du 19 juillet 2019 fixant les catégories d’établissements publics, la rémunération, les indemnités et les avantages de leurs dirigeants, Jean Pierre Kedi explique à son ministre de tutelle qu’il a entamé la liquidation de la période transitoire qui court jusqu’au 19 septembre prochain. « Je vous saurais gré de me faire connaitre en retour la personne focale à laquelle, le cas échéant, je devrais remettre les documents de passation de service, étant donné que les actuels président du Conseil d’administration, et directeur général adjoint de l’Arsel sont dans le même cas d’atteinte de limite de mandat », relate-t-il. Par cette note au Minee, le Dg de l’Arsel nommé en 2010 ne veut en aucun cas violer la règlementation en vigueur qui limite à neuf ans le mandat des directeurs généraux des entreprises publiques.


>> Lire aussi – Entreprises à capitaux Publics: un gouffre net de 1148,3 milliards pour le contribuable camerounais


Ingénieur électromécanicien, Jean Pierre Kedi est diplômé de l’Ecole nationale supérieure polytechnique de Yaoundé. Il a longuement roulé sa bosse dans les administrations camerounaises. Il a été, avant sa nomination à l’Arsel, secrétaire général du ministère de l’Industrie des Mines et du développement technologique (2007-2010). Il a également travaillé à la présidence de la République en tant que conseiller entre 2005 et 2007. Il aura également officié à l’ex-ministère du Plan où il occupera plusieurs postes de directeurs avant de devenir inspecteur général des services entre 2002 et 2005.

La Rédaction EcoMatin

Abonnez-vous à notre lettre d'information

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre newsletter

Afficher plus

Articles Liés

Close

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!