Conjoncture
A la Une

Événement: zoom sur les têtes d’affiche du Rebranding Africa Forum 2022

Le compte à rebours est lancé pour le Rebranding Africa Forum 2022. L’événement organisé par le magazine panafricain Notre Afrik regroupera les 20 et 21 octobre 2022 à Bruxelles, des décideurs africains dont les idées convergeront vers l’attractivité du continent.

Tout commencera par un cocktail de bienvenue aux différents participants de la 8e édition de Rebranding Africa Forum (RAF) le 20 octobre 2022 au Chatelain Brussels Hotel. Parmi les intervenants l’on dénombre les acteurs étatiques, investisseurs, banquiers, assureurs; entreprises. La journée du 21 octobre 2022 quant à elle sera tout d’abord ponctuée par l’allocation d’ouverture du président du RAF, Thierry Hot.

Ensuite la communication inaugurale. Sidi Ould TAH, directeur général de la Banque arabe pour le développement économique en Afrique ; kanayo AWANI, vice-président de Afreximbank ; André Flahaut, ministre d’Etat et député fédéral du Royaume de Belgique se chargeront de situer en quelques lignes, les autres participants sur la plus-value de cette rencontre d’envergure. A ce panel s’ajoutent Serge Ekue, président de la Banque ouest africaine de développement ; Hadja Lahbib, ministre des Affaires étrangères des affaires européennes et du Commerce extérieur de la Belgique et Julius Maada Bio, président de la République de Sierra Léone animeront.

Lire aussi : Rebranding Africa forum 2022 : l’attractivité du continent africain en débat à Bruxelles

Le forum sera rythmé d’échanges d’idées sur des thèmes tels que « le rôle de l’Etat et des agences de promotion des investissements dans les stratégies d’attractivités » ; avec pour modératrice Léocadie Ebakisse, fondatrice & CEO de talents Awake. Le panel sera constitué de Julien Paluku, ministre de l’Industrie de la RD Congo et Thierry Katembwe Mbala, directeur général de Weza Investissement ; Eric Melet, Président Bolloré Railways ; Anthony Nkinzo, président Agence nationale pour la promotion des investissements en RD Congo et Pascal Peyrou, secrétaire général du groupe Initiative Afrique.

Le second sujet qui sera abordé est « Secteur privé et stratégies d’attractivité » avec pour modérateur Guy Gweth, président du centre africain de veille et d’intelligence économique. Prendront part à ces échanges Carole Maman, directeur des investissements de Bio Invest ; Corine Mbiaketcha Nana, vice-président & head of East Africa ; Yassin Bayo, directrice générale de Vista Bank Group ; Harouna Kaboré, ancien ministre du Commerce de l’Industrie et de l’Artisanat du Burkina Faso.

Lire aussi : Cameroon Business Forum : dans les coulisses de l’édition 2019

Après le déjeuner offert par le comité d’organisation du RAF, la deuxième partie des échanges se poursuit avec la problématique du « Capital humain et les éléments culturels de l’attractivité ». Le panel est constitué de Bernardin Assiene, directeur division des services de contrôle interne et membre du comité de direction stratégique à l’Unesco ; Didier Acouetey président & Fondateur du groupe AfricSearch ; Christian Ngongang Ouandji adjoint au maire de la ville de Marche en Famenne (Belgique) et président de l’ONG Marchez Nord Sud ; Emile Bassek Ba Kobhio, écrivain, cinéaste, producteur et délégué général du Festival Ecrans Noirs.

Lire aussi : Climat des affaires : où est passé le Cameroon business forum ?

Les panélistes échangeront enfin sur la question « Agences de notation ou agences de punition ? ». Modéré par Sylvain Semilinko, consultant médias, le débat sera menée entre Edouard Ndiwumana, médiateur au Burundi ; Aristide Ouatara, Deloitte Afrique ; Me Jemal Taleb, avocat associé au Cabinet Diamantis & Partners et Roland Yago, président du conseil d’administration d’Africa Global Ratings.

Pour rappel, plus de 5 000 participants prendront part à cette grand-messe. L’enjeu ici est « l’esthétisation politique, économique, écologique, académique, culturelle, professionnelle, éducationnelle, technoscientifique… du continent ».

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page