Echos des régionsEst
A la Une

Exécution du budget 2022: les gestionnaires de l’Est et de l’Adamaoua recyclés

C’est à la faveur d’un atelier organisé par le ministère de la Décentralisation et du développement local (MIDDEVEL) à Bertoua le 31 mai 2022.

Les inquiétudes des présidents des Conseils régionaux de l’Est et de l’Adamaoua, des maires, des contrôleurs financiers et des comptables publics sont énormes. Leurs préoccupations portent surtout sur l’exécution des budgets, la gestion de la fiscalité dans les régions et dans les communes, la qualité et la comptabilisation de la dépense et des recettes, l’exécution du budget d’investissement et les procédures de passation des marchés publics. Mais au cours d’un atelier de suivi et d’accompagnement des collectivités territoriales décentralisées organisé par le Minddevel à Bertoua le 31 mai 2022, les responsables des ministères en charge des finances ont, à travers des exposés pratiques, apporté des réponses.L’objectif était de s’assurer d’une part, de l’appropriation de la maîtrise de l’observation effective des règles qui commande la bonne exécution des budgets et d’autre part, de sensibiliser les gestionnaires des finances publiques sur le texte budgétaire et comptable applicable aux Ctd, ainsi que sur l’obligation de reddition des comptes.

Lire aussi : Loi des finances : ces écueils qui plombent l’exécution du budget 2022

Selon le chargé de mission de cet atelier,  Dr Martin Ndiadaï, « il s’inscrit dans le cadre de l’accompagnement technique que le ministère des Finances, en collaboration avec celui de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire, celui des Marchés publics et celui de la Décentralisation et du développement local assurent aux acteurs de la chaîne budgétaire, en vue d’une exécution optimale des budgets locaux ». Surtout qu’en écoutant les maires, on se rend compte que la tâche n’est pas facile à leur niveau. « Dans le processus de la décentralisation, il y a de nouvelles réformes chaque année. Il est important pour nous de nous recycler pour mieux les comprendre. Nos défis sont énormes et nous devons toujours agir dans le cadre légal. Surtout en ce qui concerne le processus de passation des marchés, le processus d’exécution des projets et le processus d’apurement parce qu’il ne faut négliger aucune étape », a expliqué Mamadou Laminou, maire de la commune de Tigner dans l’Adamaoua.

Lire aussi : Exécution du budget 2022 : discipline, transparence et bonne gouvernance

Cet atelier intervient après la promulgation le 16 décembre 2021 de la loi des finances de l’exercice 2022 exécutoire depuis le 1er janvier et la signature par le président de la République de quatre importants décrets dont trois sont exclusivement consacrés au transfert des compétences aux régions en matière d’urbanisme et d’habitat, de tourisme et de protection de l’environnement. Il fait également suite à l’évolution du cadre règlementaire régissant l’exécution, le suivi et le contrôle du budget de l’Etat et des autres entités publiques.

Martin Foula

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page