Chargement des breaking news...
Business et Entreprises

Fer de Mbalam : Hanlong, coactionnaire de Sundance Resources jette l’éponge et vend ses parts à un autre chinois

Selon les informations d’EcoMatin, le nouveau partenaire de la junior minière australienne s’appelle China Sichuan International Investment Limited.

Publiée mercredi 17 avril 2024 à 16:25:27Modifiée mercredi 17 avril 2024 à 19:13:13Temps de lecture 3 minPar Simon Pierre Mbarga

Le site de Mbalam
Le site de Mbalam

En situation de conflit judiciaire dans le cadre du projet minier situé à cheval entre Mbalam au Cameroun et Nabeba au Congo, la juniore minière australienne, Sundance Resources, vient d’être lâchée par son coactionnaire (15,36 %) Hanlong Resources Ltd. Selon un communiqué publié ce 17 avril par Sundance, à compter du 12 mars 2024, Hanlong Resources Ltd., va céder ses parts pour être absorbé par une autre entreprise chinoise dénommée China Sichuan International Investment Limited (CSII).

Lire aussi : Secteur minier  : l’exploitation du fer de Mbalam lancée 

CSII est une société privée enregistrée à la bourse de Hong Kong SAR, en République populaire de Chine. Ladite société a été créée le 20 septembre 2016 et est la plus grande société provinciale de plateforme d'investissement à l'étranger de la province du Sichuan. Elle met principalement en œuvre des activités d'investissement, de financement, de logistique et de commerce avec des succursales en Chine continentale, à Hong Kong, en Malaisie et en Australie. Les actionnaires de CSII sont quatre entreprises d'État provinciales chinoises : Shudao Investment Group Co. 50 % ; Sichuan Huashi Group Co. 20 % ; Chengdu Xingcheng Investment Group Co. 20 % et Sichuan Road and Bridge Construction Group Co. 10 %.

Lire aussi : Fer de Mbalam : CCC Mining va s’appuyer sur Hunan Energy Alliance pour la construction du chemin de fer

La cession des actions de Hanlong à une nouvelle entité chinoise marque la rupture d’une collaboration qui aura duré 12 ans. En effet, le 24 août 2012, Sundance Resources avait accepté l’offre révisée de Hanlong d’acquérir 100% de l’entreprise pour 0,45 dollars australiens par action. Soit environ 1,4 milliard de dollars (720,9 milliards de Fcfa). Tous les financements avaient été réunis par Hanlong. Sauf qu’en 2013, le PDG de Hanlog sera placé en détention en Chine avant la fin de l’opération. Le rachat à 100% de Sundances tombe à l’eau.

Fin de collaboration et conséquences

Depuis cette période, Sundance Resources a du mal à lever les financements nécessaires pour développer le projet Mbalam. Le Cameroun a donc décidé de se tourner vers d’autres partenaires pour développer le projet minier, dont AutSinoResources Group Ltd et Bestway Finance. Ce que Sundance conteste devant les tribunaux estimant avoir été abusés par l’État du Cameroun et le Chinois AutSino qui a signé un contrat (volet chemin de fer) directement avec l’État, le 25 juin 2021 à Yaoundé.

Lire aussi : Fer de Mbalam-Nabeba : le Cameroun et le Congo rallongent le linéaire du chemin de fer de 70KM

Aussi, il faut rappeler qu’après plusieurs prorogations de sa licence d’exploration sur le projet, la junior minière australienne n’est pas parvenue à accrocher un partenaire technique et financier pour la mise en place des infrastructures relatives au projet minier de Mbalam (construction d’un chemin de fer plus de 500 km entre Mbalam et Kribi, de la mine et d’un terminal minéralier au port en eau profonde de Kribi). Des tentatives successives avec les sociétés chinoises China Gezhouba, en 2015 ; Tidfore Heavy Equipment Group Ltd, en 2018, et enfin AustSino, à partir de 2018, ont toutes été couronnées d’échec. Cette situation a peut-être aussi lassé Hanlong, qui a décidé de céder ses parts à une nouvelle entité chinoise, CSII. Cette dernière hérite donc du passif du projet Mbalam.

Articles similaires

Actuellement en kiosque

Les plus lus

1
2
3
4

Nos réseaux

Magazine
computer

Le meilleur de l’actualité économique africaine en un clic

Enquêtes, informations exclusives, analyses, interviews, reportages... Chaque jour, la rédaction d'EcoMatin met son expertise au service des lecteurs.

Informations fiables, newsletters exclusives : Abonnez-vous pour avoir un accès illimité à l'ensemble de notre offre éditoriale.

Abonnez-vous pour €99.9 par an

Nos offres vous proposent un accès illimité à tous nos articles, y compris les contenus exclusifs et premium.

S'abonner