Business et Entreprises
A la Une

Filière cacao : la Sodecao à pied d’œuvre pour une relance optimale

Outre l’encadrement de plus de 100 coopératives dans les différents bassins de production, la structure se lance également dans les travaux de réhabilitation de pistes en zones cacaoyères.

La Société de développement du cacao, sous l’égide du nouveau staff managérial, a en engagé des travaux de désenclavement des bassins de productions et d’aménagement des infrastructures agricoles. Il n’est nul besoin de rappeler que la production de cacao s’opère en majorité en zones rurales qui entraine des difficultés d’accès. Pour permettre l’évacuation des produits agricoles notamment le cacao ou encore l’acheminement des intrants nécessaires, la Sodecao s’est investi dans l’ouverture et la réhabilitation des pistes par des interventions ponctuelles.

Lire aussi : La Sodecao se dote d’un plan stratégique de 30 milliards

Ce sont donc 30 kilomètres de pistes en zone cacaoyère par que cette structure réhabilité. Le bras séculier de l’état en matière de développement du cacao a également entrepris la construction d’ouvrages de franchissement et d’assainissement tels que des dalots, des ponts semi-finis et des batteries de buse. Aussi le traitement des bourbiers et des nids de poule dans ces zones rurales, les travaux de terrassement et de chaussée font partie des soucis majeurs de la société. Depuis 2018 la nouvelle dynamique de l’entreprise a acquis de nouveaux engins dont des bulldozers, niveleuse, camions, bulldozers pour la réalisation de certains projets avec l’accord du ministère des Marchés publics. C’est ainsi que la société a procédé à la réhabilitation des puits d’eau, des dessertes ainsi que la construction des centres post-récolte et des systèmes d’irrigation.

Elle a également signé des partenariats avec des organismes dont l’objectif est de participer au développement de la cacaoculture au Cameroun. Parmi ces partenaires l’on retrouve Domayo Farming. L’accord avec cette ferme a permis la mise à disposition de 500 000 plants de cacaoyers entre 2019-2020 et 16 kilomètres de voies d’accès aux exploitations cacaoyères réhabilités.

Lire aussi : Campagne 2019-2020 : la Sodecao va distribuer 4 millions de plants de cacaoyers aux agriculteurs

La Sodecao consciente du rôle crucial des connaissances et des techniques agricoles sur l’accroissement des rendements des plantations et l’amélioration de la qualité du cacao, offre également un encadrement des producteurs à travers des formations continues, des visites commentées dans les exploitations, les tests et démonstration en champs ou encore des champs écoles paysans. Des initiatives qui n’ont pour seule finalité promouvoir la maitrise des techniques de créations et d’entretiens des exploitations.

Ces actions recoupent l’ambition que les la structure nourrit de plus en plus de voir le cacao camerounais porté au sommet des cimes, après un découragement dans les années 90, consécutif à la chute des cours mondiaux de ce produit de rente. Mais, depuis plus de 10 ans, grâce aux efforts des pouvoirs publics et des acteurs de la filière, les prix bord champs du cacao oscillent redonnent de l’espoir aux producteurs.

Dans l’optique de susciter encore plus d’intérêt, la structure a également lancé la campagne de promotion des plantations clé en mains : une opération qui consiste simplement à aider les particuliers, organisations paysannes ou encore des collectivités décentralisées sans expertise dans le domaine mais disposant de moyens financiers, d’entrer en possession d’une exploitation de cacaoyers qui ne demande plus qu’à être entretenue et gérée. Une technique qui a pour avantages de faire gagner du temps au producteur tout en lui permettant de se consacrer à ses autres activités.

Lire aussi :  Le prix du kilogramme de cacao passe à 1000 FCFA

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?