Chargement des breaking news...
Conjoncture

Filière cacao: le prix de vente du kilogramme issu des centres d'excellence augmente de 200 Fcfa

Il est passé de 1 740 Fcfa à 1 940 Fcfa, soit une hausse de 200 Fcfa (11,49%). Ceci peut se justifier par la qualité du cacao produit dans les centres d’excellence.

Publiée mercredi 6 septembre 2023 à 19:16:24Modifiée mercredi 6 septembre 2023 à 19:16:27Temps de lecture 4 minPar EcoMatin

Vue sur un centre d’excellence de production de cacao

Le ministre du Commerce (Mincommerce), Luc Magloire Mbarga Atangana a reçu en audience, le 4 septembre 2023, une délégation du Club de chocolatiers et de confiseurs français, conduite par son président Daniel Mercier. Plusieurs annonces fortes ont été faites durant cette rencontre. Tout d’abord la hausse du prix du kilogramme issu du centre d’excellence du cacao de 1 740 Fcfa à 1 940 Fcfa, soit une hausse de 200 Fcfa (11,49%). « … je salue la création des centres d’excellence. La courbe est ascendante de manière raisonnée des prix soit 1 940 Fcfa le KG de cacao issu des centres d’excellence…», peut-on lire dans le communiqué du Mincommerce qui cite Jean Paul Hévin artisan-créateur Paris-Japon.

Lire aussi : Cacao, banane, riz… : les produits qui ont tiré à la hausse, les prix des produits agricoles exportés par la Cemac

La hausse observée ici pourrait découler de la qualité de cacao produit dans les centres d’excellence. En effet, les centres de traitement post-récolte de cacao dont il est question ici sont des structures dotées d’équipements de fermentation, de séchage et de stockage spécifique, auxquels il faut ajouter un itinéraire de contrôle strict de la qualité des fèves, qui permet au final d’obtenir du cacao de qualité supérieure, encore appelé cacao d’excellence. A cet effet, il y est mis en place un processus de fabrication de fèves haut de gamme, une unité de fermentation et une aire de séchage. Lesdits centres sont une initiative du Conseil interprofessionnel du cacao et du café (Cicc) et de la Confédération des chocolatiers et confiseurs de France.

Lire aussi : Filière cacao-café : 6,8 milliards de F (-9%) mis à la disposition des producteurs en 2023

Comme autre annonce forte du jour, on note la création d’un marché au Japon. « La famille du cacao camerounais s’élargit avec la venue de l’Association Relais Dessert dans la perspective de la conquête du marché japonais, hormis les partenaires habituels que sont les chocolatiers engagés de France », poursuit les services du Mincommerce. De quoi permettre les destinations du cacao camerounais.

Lire aussi : Commerce extérieur : le Cameroun mise sur le cacao et le café pour accroître ses exportations vers la Russie

Indiquons par ailleurs que la délégation de du Club de chocolatiers et de confiseurs français qui a rencontré le Mincommerce est en séjour au Cameroun du 3 au 7 septembre. Il est prévu dans son agenda, des rencontres avec les membres du gouvernement, mais aussi la présence à l’inauguration  d’un centre d’excellence et la participation à un programme de femmes rurales dans la région du Littoral, la pose de la première pierre du centre d’excellence de Nkolossang.

A LIRE AUSSI

Articles similaires

Actuellement en kiosque

Les plus lus

1
2
3
4

Nos réseaux

Magazine
computer

Le meilleur de l’actualité économique africaine en un clic

Enquêtes, informations exclusives, analyses, interviews, reportages... Chaque jour, la rédaction d'EcoMatin met son expertise au service des lecteurs.

Informations fiables, newsletters exclusives : Abonnez-vous pour avoir un accès illimité à l'ensemble de notre offre éditoriale.

Abonnez-vous pour par an

Nos offres vous proposent un accès illimité à tous nos articles, y compris les contenus exclusifs et premium.

S'abonner