Banques et FinanceBanques et Finances
A la Une

Financement des PME camerounaises : BGFI Bank ouvre une ligne de 10 milliards FCFA

Il s’agit de financer le relèvement des entreprises camerounaises durement impactées par la crise de la Covid-19.

C’est un constat qui fait l’unanimité au sein des organisations patronales camerounaises. Les enquêtes menées auprès de leurs membres montrent que les Petites et moyennes entreprises(Pme) sont les plus négativement impactées par la pandémie du Coronavirus qui sévit dans le pays depuis le mois de mars 2020. Dans, son rapport d’enquête publié au mois d’avril dernier, le Groupement Inter-patronal du Cameroun (Gicam) révèle que 72% des Pme ont été négativement affectés par la pandémie. « La proportion des Pme ayant déclaré être impactées très négativement est plus élevé que celle des grandes entreprises » peut-on lire sur le rapport du Gicam. Même sons de cloches du côté d’Entreprises du Cameroun (Ecam), un groupement de Pme qui revendique quelques 600 membres. « Les pertes d’après les chefs d’entreprises consultés sont de l’ordre de 60% et peuvent atteindre parfois 80% » indique Protais Ayangma, le président de ce groupement.

En vue de limiter les dégâts causés dans cette catégorie d’entreprises, et préserver le tissus économique national, le groupe BGFI Bank à travers sa filiale camerounaise a décidé d’ouvrir une ligne de financement d’un montant de 10 milliards de F CFA pour soutenir les Pme camerounaises et booster la reprise de leurs activités. L’annonce a été faite ce 01er septembre au cours d’une audience accordée par le ministre camerounais des Finances au directeur général BGFI Bank Cameroun, Abakal Mahamat. Un exemple de partenariat public-privé qui ne vise ni plus ni moins qu’à mettre sur les rails l’économie camerounaise, durement affectée par la pandémie. « Nous venons pour appuyer tous les efforts qui ont déjà été consentis par le gouvernement du Cameroun dans le cadre de la relance de l’économie après le Covid-19 » a-t-il déclaré.

Lire aussi : Bgfi Bank enregistre un résultat net en baisse de 33% en 2019

Pour le ministre des Finances cette ligne de crédit est un soutient indéniable, au moment où le pays s’est engagé sur le chemin de la relance de son économie après cette période difficile. « L’appui qui nous vient de la BGFI est un appuis très important au moment où le chef de l’Etat nous demande d’élaborer un plan de relance. Nous allons mettre en place immédiatement une équipe qui va rencontrer celle de la BGFI Bank afin qu’on s’entende sur les voies et moyens d’opérationnaliser l’appui qui nous est apporté par la banque » a déclaré Louis Paul Motaze.

Concessions

Malgré leur faible contribution au chiffre d’affaires total des entreprises (34%), les Pme génèrent plus de 67% des emplois au Cameroun. De ce fait elles figurent parmi les priorités de la réponse de l’Etat en matière de relance. Pour BGFI Bank, le choix porté sur cette catégorie d’entreprises n’est pas anodin. « Aujourd’hui, les plus vulnérables de la crise du Covid-19 sont les PME. Notre objectif est de les soutenir, afin de préserver les emplois » a indiqué l’hôte du jour. Afin de faciliter l’accès à cette ligne de crédit, l’institution bancaire entend faire des concessions afin que le plus grand nombre d’entreprises puissent en bénéficier pour se relancer. « Nos équipes vont travailler à ce que ces conditions de crédits soient les moins contraignants possibles pour que le plus grand nombre de PME puissent bénéficier de cette ligne de financement» a ajouté Abakal Mahamat. L’on devrait s’attendre probablement à une réduction des taux débiteurs qui rendent souvent très frileux les entrepreneurs en quête de financement.

Lire aussi : Relance de l’économie : Celestin Tawamba poursuit son plaidoyer auprès du Premier ministre

Dans cet élan, le gouvernement du Cameroun à travers le ministère des finances apportera un appui technique. Louis Paul Motaze annonce la mise sur pied d’une équipe qui travaillera avec la filiale du groupe bancaire gabonais pour définir les conditions de crédits dans le cadre de cette ligne de financement. « Autant nous apprécions qu’un appui soit accordé aux PME, autant nous souhaiterions souvent que les Banques comprennent quelles sont nos priorités en matière de politique économique. Nous sommes heureux de constater que ces préoccupations de politique économique rencontrent la stratégie actuelle de la BGFI » a indiqué le ministre camerounais des Finances. 

Lire aussi : Coronavirus : quel fonds de soutien pour les PME

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page