Banques et FinanceBanques et Finances

Financement des PME : Société Générale Cameroun ouvre une ligne de crédit de 25 milliards

La filiale camerounaise du groupe bancaire français entend ainsi soutenir les petites et moyennes entreprises dont l’activité a été négativement impactée par la crise sanitaire du coronavirus.

La filiale camerounaise du groupe bancaire français Société Général (SGC) a procédé ce 14 décembre à la signature d’un protocole d’accord avec l’Etat du Cameroun pour la mise à disposition d’une ligne de crédit de 25 milliards de FCFA destinées aux PME camerounaises affectées par la pandémie de la Covid-19.  C’était en présence du ministre camerounais des finances (représentant l’Etat du Cameroun) et de son homologue des Petites et moyennes entreprises, de l’économie sociale et de l’artisanat. Plus précisément, les entreprises concernées sont celles opérant dans les secteurs de l’industrie manufacturière, du commerce, de l’agriculture, de l’hôtellerie, du tourisme et des transports entres autres. Pour en bénéficier, elles doivent tout d’abord être clientes de Société Générale, puis ensuite justifier comment la crise sanitaire a impacté ses activités. S’agissant des conditions de crédits, la banques révèle qu’elles seront particulièrement améliorées vu le contexte. Pour Mbaye Ndiaye, directrice Générale de la banque, l’ouverture de cette ligne de crédit rentre dans le cadre de l’initiative « Groxth xith Africa » dont l’objectif est d’accompagner le secteur productif au Cameroun et en Afrique. Deux ans après le lancement de cette initiative, « nous avons déjà réalisé plus de 60% de notre objectif en terme d’encours de crédit sur le marché des PME, malgré le contexte économique et sanitaire qui prévaut depuis le mois de mars dernier » a indiqué la directrice Générale.

Lire aussi : PME camerounaises: la BEI et la Société générale ouvrent une ligne de credit de 10 milliards

L’ouverture de cette ligne de crédit intervient après  une autre de 10 milliards de FCFA consentie par la Banque Européenne d’investissement (BEI) et Société Générale Cameroun toujours au profit des PME.

Les PME vulnérables

C’est un constat qui fait l’unanimité au sein des organisations patronales camerounaises. Les enquêtes menées auprès de leurs membres montrent que les Petites et moyennes entreprises(Pme) sont les plus négativement impactées par la pandémie du coronavirus qui sévit dans le pays depuis le mois de mars 2020. Dans, son rapport d’enquête publié au mois d’avril dernier, le Groupement Inter-patronal du Cameroun (Gicam) révèle que 72% des Pme ont été négativement affectés par la pandémie. « La proportion des Pme ayant déclaré être impactées très négativement est plus élevé que celle des grandes entreprises » peut-on lire sur le rapport du Gicam. Même sons de cloches du côté d’Entreprises du Cameroun (Ecam), un groupement de Pme qui revendique quelques 600 membres. De ce fait elles figurent parmi les priorités de la réponse de l’Etat en matière de relance. Pour Société Générale, le choix porté sur cette catégorie d’entreprises n’est pas anodin. 

Lire aussi : Société générale: panique dans les filiales africaines

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page