Banques et Finances
A la Une

Financement : la Bdeac investit 336 milliards de F en 46 ans au Cameroun

La célébration de la fête nationale de l’Unité du Cameroun, a donné l’occasion à la Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale (Bdeac) de faire le point sur la coopération Cameroun-Bdeac. Depuis la création de l’institution financière le Cameroun a bénéficié des accompagnements financiers pour son développement à hauteur de 336 milliards de F.

Le jeudi 20 mai dernier, le peuple camerounais célébrait la fête de l’unité. La Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale (Bdeac) a  saisi cette opportunité pour revenir sur un bref aperçu de ses interventions en faveur du développement du pays.  La République du Cameroun et l’Institution sous-régionale de financement du développement entretiennent d’excellentes relations, et ce depuis la création de la Banque le 3 décembre 1975. La Bdeac a accompagné le processus de développement du Cameroun à travers des financements publics et privés, estimés à 336 milliards de F accordés dans le cadre de la réalisation de plusieurs projets à fort impact financier ou socio-économique, dans divers secteurs d’activités.

Lire aussi : La Bdeac injecte 1,7 milliard de F dans un projet hôtelier à Douala

De manière concrète, les projets suivants peuvent être identifiés comme ayant bénéficiés d’un financement de la Bdeac : «  l’aménagement du barrage hydroélectrique de Lom Pangar, localisé dans la région de l’Est du Cameroun pour desservir en énergie 150 localités, soit 10.000 foyers ; l’aménagement et le bitumage de la route Batchenga-Ntui-Yoko-Lena-Tibati-N’Gaoundéré sur 248 km ;  l’aménagement de la route Ketta-Djoum-Frontière Congo sur un linéaire de 504 km ;  la construction d’une usine de transformation de cacao à Kribi ;  la construction de l’hôtel Radisson Blu à Douala pour améliorer la qualité de l’offre hôtelier au Cameroun et augmenter la contribution du tourisme dans le PIB du pays », précise la Bdeac.

Lire aussi : Investissements : la part du Cameroun dans les projets Bdeac

Dans les détails de la répartition sectoriels des financements. La Bdeac a  accordé la part belle au secteur de l’industrie à hauteur de 57%. Suivi du domaine des transports avec 15% ; de l’agriculture et l’agro-alimentaire, 8% ; le tourisme, 5%, la santé et l’infrastructure, s’en sortent avec 4%. La Bdeac est aussi intervenu dans le secteur de l’énergie à hauteur de 3% ; l’éducation et l’immobilier avec 1%.

Pour le cas précis des infrastructures, l’on se souvient  que,  le Président  de la Bdeac  Fortunato Ofa Mbo Nchama et le Président Directeur général de Noutong Holding S.A Jean-Marie Noutong Somdjeu ont procédé le mardi 09 mars 2021, à la signature d’un accord de financement pour la construction d’un hôtel 3 étoiles à Douala pour une enveloppe de 1,7milliard de F.

Lire aussi : Emprunt obligataire Bdeac : 3 sociétés de bourses camerounaises comme arrangeurs

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?