Banques et Finances

Distinction: Jean Claude Ngbwa parmi « les personnalités qui transforment l’Afrique »

Le président de la Commission camerounaise des marchés financiers fait partie, avec cinq autres de ses compatriotes, de la liste des 100 personnalités qui transforment le continent africain présentée lors des Financial Afrik Awards.

120 décideurs financiers du continent ont assisté, le 11 novembre 2018 à Abidjan, à l’Edition 2018 des Financial Afrik Awards qui consacrent un certain nombre d’acteurs de la finance africaine. Cérémonie au cours de laquelle a été dévoilée une liste de 100 personnalités qui transforment l’Afrique.

Parmi elles, le Camerounais Jean Claude Ngbwa, président de la Commission camerounaise des marchés financiers (CMF) depuis sa nomination en fin juin 2016, qui avait fait de lui le patron de la régulation de la Douala stock exchange (DSX). Il a été désigné dans la catégorie « Les pépites du marché financier ».

C’est un habitué de la régulation puis-qu’avant ce poste, il avait passé une dizaine d’années à la Conférence inter-africaine des marchés des assurances (CIMA), gendarme du marché des assurances en Afrique du Centre et de l’Ouest, qu’il quitte en 2015 alors qu’il en était le secrétaire général.

Depuis deux ans, l’un des principaux chevaux de bataille de Jean Claude Ngbwa est la fusion des deux places boursières qui existent au sein de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC), à savoir DSX à Douala et la Bourse de valeurs mobilières d’Afrique centrale (BVMAC) basée à Libreville.

Jean Claude Ngbwa n’est pas le seul camerounais dans cette liste.  On a l’incontournable Dr. Paul Fokam Kamogne, président d’Afriland first group, que l’on ne présente plus et qui a été désigné dans la catégorie « Produits nets bancaires ».

Dans la catégorie « Assureurs et réassureurs tous risques », l’on retrouve Martin Ziguélé, promoteur de la compagnie Assurance Cameroun Vie (ACAM), lancée en début 2017 ; Richard Lowé, Pdg du groupe Activa qui compte sept filiales dans cinq pays en Afrique et une autre en Europe ; et enfin Fabrice Kom Tchuente, directeur exécutif de FinAfrique, cabinet de conseil et de formation professionnelle en banque-finance-assurance à destination de l’Afrique.

Le dernier camerounais, Nji Ayuk, est avocat d’affaires et promoteur du cabinet Centurion law group. Auteur du livre « Big Barrels », il a été désigné dans la catégorie « Self made men ».

La communauté financière du continent, au cours des Financial Afrik Awards, a plébiscité de manière particulière d’autres personnalités. Le ministre de l’Economie et des finances béninois, Romuald Wadagni, a été désigné « ministre des Finances de l’année », choisi au détriment des ministres de l’Ethiopie, du Sénégal, du Ghana et de la Côte d’Ivoire.

Stanislas Zezé, Pdg de Bloomfield investment corporation, a quant à lui été désigné « financier de l’année » pour son travail accompli depuis une dizaine d’années pour l’émergence d’un marché financier transparent sur le continent.

Pour cette édition, deux deals ont été nominés par le jury : l’acquisition des filiales de la BCPE par la BCP et le rachat de l’assureur Saham par Sanlam.

Selon les organisateurs de l’évènement, « les 100 leaders africains constituent, chacun dans son domaine, des messages d’espoirs pour les jeunes leaders à la recherche de repères et de valeurs sûres ».

La Rédaction EcoMatin

Abonnez-vous à notre lettre d'information

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre newsletter

Afficher plus

Articles Liés

Close

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!