Conjoncture

Fraude : la contrebande indienne et chinoise envahit le Cameroun

Malgré le lancement de l'Opération Halcomi et le Plan stratégique 2018/2022, deux campagnes lancées par les douanes camerounaises visent à protéger les frontières nationales, le tissu industriel local, discipliner les partenaires des douanes camerounaises et accroître les recettes douanières, la contrebande continue de faire son lit sur l'étendue du territoire.

Les prévisions de recettes des mois d’avril, de mai et de juin interviennent au moment où le directeur général des douanes, Edwin Fongod Nuvaga, vient de mettre sur pied une équipe chargée de l’élaboration du  » Plan stratégique 2018/2022« , des douanes camerounaises. L’équipe dirigée par Louis Pagou, et installée le 12 avril 2019 est chargée entre autres au cours de cette période, de d’identifier les actions et indicateurs de performance devant encadrer les activités de la direction des Douanes, de collecter et analyser les données de l’environnement économique et commercial national et international, recadrer la vision et les missions des douanes camerounaises au regard des défis nouveaux, tenir des concertations avec les organisations patronales et les partenaires de la chaîne logistique, etc.


>> Lire aussi – Porosité des frontières: la contrebande continue de sévir


Ce plan intervient également à une période intense de l’opération Halte au commerce illicite (Halcomi), phase 3. Opération ayant fait, dans sa Zone 1, une grosse prise le 12 avril 2019: 151.000 comprimés de Tramadol, 172.800 de Combiart, 24.000 capsules d’Amcloxin et 1200 comprimés de Medik, des produits pharmaceutiques fabriqués en Inde. Toujours dans la Zone l, les contrôles mixtes Douanes-Marine nationale ont permis de mettre la main sur 10.000 litres de gasoil, 2 moteurs hors-bord de 30 et 40 chevaux de marque Yamaha et une motopompe, chargée dans une embarcation-réservoir de fortune d’une capacité de 40.000 litres en provenance du Nigeria.


>> Lire aussi – Commerce illicite: dans la spirale de la contrebande


Dans la zone ll, 70 cartons de découpes de poulets congelés ont été interceptés, pour un poids total de 700 kilogrammes. La cargaison illicite provenait de la Région du Sud à destination de Yaoundé. Le butin saisi dans la Zone lll indique une saisie de 200 sacs de sucre de contrebande importés du Nigéria. Les mises en œuvre du plan stratégique 2018/2022 et de de l’opération Halcomi participent de l’accroissement des recettes douanières. Recettes attendues pour l’année 2019 à plus de 800 milliards de FCFA.

La Rédaction EcoMatin

Abonnez-vous à notre lettre d'information

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre newsletter

Afficher plus

Articles Liés

Close

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!