Afrique CentraleGabon

Gabon : Hugues Modeste Ondjangou est le nouveau patron des douanes

Nommé ce 22 janvier par décision du Conseil des Ministres, il succède au Général de brigade Landry Mbondo qui a dirigé les douanes sénégalaises pendant trois mois

La Douane gabonaise a un nouveau patron ; Hugues Modeste Ondjangou a été nommé Directeur général des Douanes et des Droits Indirects (Dgddi), ce lundi 22 janvier, par décision du Conseil des Ministres. Il succède au Général de brigade Landry Mbondo qui a dirigé les douanes sénégalaises pendant trois mois avant d’être nommé Chef d’État-Major adjoint chargé des opérations au sein des forces armées gabonaises. Le nouveau numéro un de la douane connaît très bien l’administration gabonaise où il a passé une partie de sa carrière. En effet, avant de prendre les rênes de la Direction des douanes, Hugues Modeste Ondjangoué a occupé successivement les fonctions de chef du bureau central de douanes d’Owendo port, de directeur régional adjoint Libreville et plus récemment de directeur des services de surveillance.

Il est important de mentionner que cette nomination survient dans un contexte où le président de transition, Brice Oligui Nguema, met en œuvre la charte de la transition sur laquelle il a prêté serment et dont l’objectif est de refonder l’État ainsi que de bâtir de nouvelles institutions. C’est donc à l’issu d’un processus entamé le 10 janvier dernier afin d’identifier un potentiel Directeur général parmi les 9 candidats issus essentiellement de l’administration des douanes que le Conseil des ministres a entériné la désignation de Hugues Modeste Ondjangoué. « Pour la première fois dans l’histoire du Gabon, le Directeur Général des Douanes a été nommé à l’issue d’un processus de sélection transparent au cours duquel plusieurs candidats, à égalité, ont pu défendre leur candidature devant un jury. Félicitations au nouveau DG Douanes », s’est exprimé Mays Mouissi, ministre de l’Économie et des Participations, qui s’est chargé d’auditionner les candidats au poste de DG des Douanes.

Hugues Ondjongou prend les rênes d’une entité au top de sa forme qui enregistre des performances à tendance haussière depuis cinq ans (2018-2022), soit une hausse de 37% selon le rapport sur les performances de la Dgddi. En effet, en 2022, l’Administration des Douanes a réalisé sa meilleure performance depuis l’exercice 2018 avec 359,37 milliards de Francs CFA de recettes collectées contre un objectif de 359,4 milliards de Francs CFA imposé aux termes de la Loi de Finances 2022, soit un taux de réalisation de 106% sur l’objectif annuel. Toutes les directions régionales douanières gabonaises (Libreville, Port-Gentil, Franceville, Oyem entre autres) ont également enregistré un taux de réalisation moyen de 110%. De belles performances tenues malgré un contexte économique mondial particulièrement difficile à cause des conséquences du conflit Russo- Ukrainien couplées aux effets rémanents de la crise sanitaire liée à la pandémie de la Covid-19.

Cette progression aurait pu être maintenue en 2023 jusqu’au putsch. C’est donc lui qui aura pour mission de mener à bien les missions dévolues à cette administration dorénavant. Dans son cahier des charges, il est attendu de lui, d’améliorer encore plus le rendement des recettes douanières.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page