Afrique CentraleGabon
A la Une

Gabon : le Terminal à conteneurs d’Owendo investit 2 milliards de Fcfa pour renforcer l’efficacité du port

Cet investissement a servi à la construction et la mise en service d’une nouvelle passerelle reliant directement le quai au terminal situé dans la zone Gabon Port Management (GPM).

Pas moins de 2 milliards de francs CFA. C’est le montant de l’investissement consenti par Owendo Container Terminal (OCT), concessionnaire du Terminal à conteneurs du port d’Owendo pour se doter d’un nouveau pont, reliant directement le quai situé au port zone NOIP au terminal situé dans la zone Gabon Port Management (GPM). La construction de cette infrastructure qui a duré près de huit mois, répond à la volonté affichée de la filiale d’Africa Global Logistics (AGL) d’accompagner l’Etat gabonais dans le développement et la modernisation de cette plateforme portuaire, apprend-on.

Selon les autorités du Terminal à conteneurs d’Owendo, la passerelle mise en service devrait contribuer à garantir la sécurité des marchandises d’une part, et résoudre les problèmes de fluidité de circulation au sein du port d’Owendo d’autre part. Ainsi, les importateurs, exportateurs et autres transporteurs maritimes devraient à terme, profiter d’une simplification des mouvements de conteneurs à l’intérieur du terminal du fait de la diligence dans les mises à dispositions de conteneurs et d’acheminement aux navires. « Ce nouveau pont entre les installations historiques et les dernières infrastructures du Terminal à conteneurs participe de la volonté de OCT de garantir les meilleurs standards aux divers usagers et clients armateurs », a indiqué Laurent Goutard, directeur général d’Owendo Container Terminal dans un communiqué consulté par EcoMatin.

Pour le top manager d’OCT, cette nouvelle passerelle entraîne de nombreuses améliorations opérationnelles quant à la sécurité des marchandises, la fluidité dans la circulation au port, de la simplification dans les démarches administratives, tout en réduisant l’impact de l’activité sur l’environnement. « Cette réalisation, dit-il, est une nouvelle traduction concrète de notre contribution active à l’essor et au développement économique du Gabon ». La preuve : l’infrastructure nouvellement construite, en plus de répondre aux attentes des usagers de la place portuaire, devrait permettre à l’Administration des douanes de placer l’activité des conteneurs aux quais et terminaux sous le contrôle d’un seul bureau des douanes. Toutes choses qui vont faciliter le travail des commissionnaires en douane et renforcer le contrôle à l’entrée et à la sortie du terminal.

A LIRE AUSSI :

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page