Afrique Centrale
A la Une

Gabon : l’État acquiert 35% des parts de Ceca-Gadis « indûment » détenus par des privés

Le président Brice Clotaire Oligui Nguema a réceptionné, le 1er février à Libreville, le certificat de propriété desdits parts.

Désormais, 35% du capital social de la Compagnie d’exploitation commerciale africaine gabonaise de distribution (Ceca-Gadis), leader national de la grande distribution, est détenu par l’Etat du Gabon, à travers la Caisse des dépôts et consignations (CDC).

 En effet, dans la journée du 1er janvier, le président Brice Clotaire Oligui Nguema a réceptionné le certificat de propriété des parts détenues par l’État au sein du Groupe Ceca-Gadis. « Ces parts obtenues indûment, qui représentent 35% de la valeur totale du groupe, seront désormais placées sous la gestion de la CDC afin de favoriser le développement du groupe, notamment par la promotion des produits Made In Gabon », indique la présidence de la République. Elle précise qu’il s’agit ainsi d’un acte rentrant dans le cadre de la lutte « contre la corruption », afin de restaurer l’intégrité financière dans la gestion des affaires publiques.

Avec cette nouvelle configuration du capital (877.735.000 FCFA) de Ceca-Gadis, la CDC, établissement public à caractère industriel et commercial, va modifier la géographie dudit capital jadis détenu à 100% par des privés. Selon la CDC, cette opération va permettre de consolider la position de leader du Groupe Ceca-Gadis par la présence d’un actionnaire institutionnel de référence mais surtout, cela va permettre d’exploiter son excellent maillage territorial et renforcer la mise en œuvre locale de certaines politiques publiques notamment, dans le domaine agricole via le Projet « CDC TER ».

lire aussi : Gabon : le groupe BGFI prête 28 milliards de FCFA à la SEEG pour la construction d’une usine de production d’eau

Initié par la CDC, le véhicule « CDC TER » va porter la mission de Développement territorial de l’institution, dont l’Agriculture constitue le fer de lance. Il s’agira notamment pour l’Etat Gabonais : de contribuer à réduire progressivement la dépendance alimentaire du pays envers l’étranger (de 90% à 75% à l’horizon 2028) ; accroître progressivement la part de l’agriculture dans le PIB (de 5 à 10% à l’horizon 2028 ; créer des emplois pérennes sur toute l’étendue du territoire national à long terme ; contribuer à inverser la courbe de l’exode rural en créant de l’activité économique à l’intérieur du pays.

Pour le Groupe CECA-GADIS, le partenariat avec la CDC devrait permettre de renforcer sa position de champion national de la grande distribution par la mise à disposition de sa chaîne logistique ; promouvoir le « Made in Gabon » via la distribution des produits agricoles locaux dans ses enseignes.

Premier acteur de la grande distribution du pays, le Groupe Ceca-Gadis est principalement implanté au Gabon depuis plus de 90 ans mais aussi, à Sao-Tomé depuis 2012. L’entreprise dispose de 104 magasins et emploie plus de 1600 collaborateurs répartis sur l’ensemble du territoire national.

Avec des supermarchés, supérettes et magasins d’alimentation de proximité, sur toute l’étendue du territoire gabonais, le Groupe Ceca-Gadis, est le 1er groupe de distribution de produits alimentaires au Gabon. Elle opère la distribution de produits alimentaires sous les enseignes : Cecado, Géant CKDO, Super CKDO, Maxi Ckdo, Gaboprix, Supergros, Intergros. Ceca-Gadis distribue aussi le matériel électrique, l’outillage et les matériaux de construction, sous les enseignes : Matelec, et Sogame Equip.

lire aussi : BTP : le Gabon veut créer une Société de construction et de restauration des édifices publics

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page