Afrique CentraleGabon
A la Une

Gabon : l’État boucle le rachat des actifs pétroliers d’Assala Energy

L’accord d'acquisition a été signé ce 15 février à Libreville, et concrétise la volonté des autorités en place, d’assurer une “gestion autonome” des ressources pétrolières du pays.

Comme annoncé le 31 décembre 2023 par le président de Transition, Brice Clotaire Oligui Nguema, l’État gabonais vient de conclure le rachat des actifs d’Assala Energy, le deuxième plus gros producteur de pétrole du pays. L’accord d’acquisition a été signé ce 15 février à Libreville, et concrétise la volonté des  autorités en place, d’assurer une “gestion autonome” des ressources pétrolières du pays.

Selon les termes de l’accord, la société étatique Gabon Oil Company(GOC), qui détenait jusqu’ici 25% dans Assala Gabon, devient l’actionnaire unique en s’arrogeant les 75% de parts qui revenaient au fonds d’investissement américain Carlyle. Le portefeuille d’actifs objet de la transaction est constitué d’une dizaine de champs pétroliers avec une réserve cumulée d’environ 97 millions des barils de pétrole, mais aussi des infrastructures de transport et de stockage de brut détenus par Assala.

Le portefeuille d’actifs objet de la transaction est constitué d’une dizaine de champs pétroliers avec une réserve cumulée d’environ 97 millions des barils de pétrole, mais aussi des infrastructures de transport et de stockage de brut détenus par Assala. Le coût de la transaction n’a pas été dévoilé et les autorités ont déclaré que cette acquisition permettrait au Gabon “d’élever son PIB, augmenter ses recettes et marquer sa souveraineté dans le secteur pétrolier qui représente le poumon de l’économie nationale“.

“A travers cette opération le Gabon n’a fait qu’exercer son droit souverain sur ses ressources naturelles à l’instar d’autres pays. Cet acte historique posé aujourd’hui est un acte de départ traduisant l’intention de reconquérir notre souveraineté et faire en sorte qu’aux yeux des Nations amies, le Gabon immortel reste digne d’envie”, a déclaré le général Brice Clotaire Oligui Nguema.

Cette transaction vient définitivement doucher les espoirs Maurel & Prom. En août 2023, la compagnie française avait signé un accord pour racheter ces actifs à Carlyle pour un montant de 730 millions de dollars (440,5 milliards de FCFA).

A LIRE AUSSI :

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page