Chargement des breaking news...
Afrique

Gabon : près de 35 000 nouvelles entreprises créées en 2 ans (Rapport)

Ce chiffre contraste pourtant avec le rapport de juin 2023 de la plateforme ‘’Données mondiales’’ qui attribue un taux de chômage de 21,7% au pays du Général Brice Clotaire Oligui Nguema.

Publiée jeudi 16 novembre 2023 à 17:43:01Modifiée vendredi 3 mai 2024 à 12:12:27Temps de lecture 5 minPar Marius Zogo

Une ruelle de Libreville
Une ruelle de Libreville

Au Gabon, la Direction générale de la statistique vient de publier le rapport sur Recensement général des entreprises(RGE). Le document comptabilise 66 662  entreprises créées entre 1913-2022(109 ans). A la lecture dudit rapport, l’on constate que la création d’entreprise a connu un pic sur la période 2020-2022 avec 34 816 entreprises nouvellement créées (54,3%).  

Le Rapport ne donne pas de raison spécifique à cette embellie mais il est fort à parier que c’est une continuité de la dynamique lancée en 2010. Car, l’on apprend que, 24 601 entreprises (38,4%) ont été créées sur la période 2010‐2019 « se justifiant par le fait que le gouvernement gabonais(sous l’égide d’Ali Bongo, Ndlr) ait libéré les restrictions de politique publique au niveau des conditions de création d’entreprise et a impulsé les populations en âge d’activité d’être entrepreneur », lit-on.

Lire aussi : La région du Centre compte 29 702 nouvelles entreprises créées en 7 ans

Par contre, de 1913-1999, seules 834 entreprises sont sorties de terre soit 1,3% du nombre actuel, puis, 3 871 entre 2000-2009. Ainsi, on peut certes, se féliciter de la nouveauté au Gabon surtout en comparaison avec le Cameroun qui revendique par exemple 29 702 nouvelles entreprises entre 2009-2016(7 ans), mais le rapport publié par le ministère de l’Economie et des Participations met une emphase sur les difficultés auxquelles font face ces unités de création de richesses.

Dans la foulée, 19,5% des entreprises du secteur informel et formel éprouvent des difficultés d’accès à l’électricité, 40% pour l’accès au financement, 36,7% pour le coût de location du local, 29% face aux problèmes d’accès à l’eau, 11,8% en ce qui concerne les infrastructures inappropriés ou encore 29,8% d’entreprises qui subissent les méfaits de la corruption. En dehors du Gabon, tous ces facteurs supra mentionnés sont souvent à l’origine de la mort précoce des entreprises qu’elles soient des TPE ou PME.

Lire aussi : Les dirigeants des entreprises et établissements publics qui ont dépassé le mandat social de 09 ans doivent-ils démissionner avec l’entrée en vigueur des nouvelles lois?

Dans la même veine, l’on pourrait donc se poser la question de savoir pourquoi, en dépit de la création croissante du nombre d’entreprises, le taux de chômage est toujours élevé dans ce pays de la Cemac. Selon les données de la plateforme Données mondiales, le taux de chômage est passé de 20,7% avant la covid-19 à 21,7% après la pandémie faisant ainsi du pays du Général Oligui Nguema, le 9e pays où le taux de chômage est le plus élevé au monde, selon les données.

Ceci pourrait s’expliquer par la proportion qu’occupent les Gabonais dans l’échiquier de création d’entreprises.  Le rapport sur le RGE au Gabon souligne que 42 005 entreprises ont déclaré la nationalité de leurs dirigeants dont 27 035  (64,0%) sont dirigées par des expatriés et 14 970 entreprises (35,4%) par les Gabonais. En termes de répartition sous-régionale, l’Afrique de l’Ouest contrôle le secteur entrepreneurial au Gabon avec 22 101 contre 4 063 pour l’Afrique centrale dont 12% pour le Cameroun.

Lire aussi : Exploitation de l’or semi-mécanisé : le gouvernement annonce la traque des entreprises irrégulières

Par branche d’activité, il s’observe que les activités commerciales sont prépondérantes avec 25 507 entreprises, soit 41,2% ainsi que les activités d’hébergement et de restauration avec 16 818 entreprises (26,16%). Les autres activités de services enregistrent 7 717 entreprises, (12,01%) ; des activités de fabrication qui totalisent 5 769 entreprises (8,97%), les activités d’éducation 951 entreprises (1,48%).

 Les activités financières et d’assurance ferment le classement avec 522 entreprises, soit 0,81%.Ce dernier aspect pourrait par exemple justifier les données d’Atlas Magazine pour qui, en 2020, le marché gabonais de l’Assurance affiche un taux de pénétration de 1,25% avec 10 sociétés d’assurance 01 de réassurance. Or, dans un monde où le digital présente un boulevard d’opportunités, ce serait plutôt un secteur à promouvoir.

A LIRE AUSSI

Articles similaires

Actuellement en kiosque

Les plus lus

1
2
3
4

Nos réseaux

Magazine
computer

Le meilleur de l’actualité économique africaine en un clic

Enquêtes, informations exclusives, analyses, interviews, reportages... Chaque jour, la rédaction d'EcoMatin met son expertise au service des lecteurs.

Informations fiables, newsletters exclusives : Abonnez-vous pour avoir un accès illimité à l'ensemble de notre offre éditoriale.

Abonnez-vous pour €99.9 par an

Nos offres vous proposent un accès illimité à tous nos articles, y compris les contenus exclusifs et premium.

S'abonner