Chargement des breaking news...
Business et Entreprises

Gicam : déchu de sa fonction de porte-parole, Jonathan Nyemb se dévoile à travers son projet de refondation

Dans un communiqué publié le 14 juillet 2023, l'avocat prend résolument position en faveur d'un changement de paradigme au sein du Gicam en particulier, et dans le patronat Camerounais en général. Il plaide pour un secteur privé dénué de toute logique de cercles d'intérêts et d'ambitions strictement personnelles. Toutefois, l'ex porte-parole reste et demeure membre du Conseil d'administration du Gicam.

Publiée lundi 17 juillet 2023 à 16:51:30Modifiée lundi 17 juillet 2023 à 16:51:34Temps de lecture 6 minPar Georges Semey

Jacques Jonathan Nyemb

Jacques Jonathan Nyemb a pris acte. À travers un communiqué publié le 14 juillet 2023, l'ex porte-parole du président du Groupement interpatronal du Cameroun (Gicam) affirme avoir été informé de sa déchéance en cette qualité, par Célestin Tawamba, le président de ce mouvement patronal: "Par courriel en date du 12 juillet dernier, M. Célestin Tawamba, Président en exercice du Groupement interpatronal du Cameroun m'a fait tenir, quelques minutes avant sa diffusion aux adhérents, membres du Conseil d'administration et à l'opinion nationale et internationale, le communiqué par lequel il m'informe de sa décision, de mettre un terme à ma fonction de porte-parole", mentionne Jacques Jonathan Nyemb.

Lire aussi : Gicam: Jacques Jonathan Nyemb demis de ses fonctions de porte-parole par Célestin Tawamba

En effet, au lendemain de l'approbation du Traité de fusion avec le mouvement patronal E.Cam (Entreprises du Cameroun), par les membres du Gicam, réunis en Assemblée générale le 11 juillet 2023, Célestin Tawamba s'est séparé de celui qui a été pendant plusieurs années, l'un de ses proches collaborateurs. "L'intéressé n'est dorénavant plus habilité à s'exprimer au nom du Président du Gicam, ni à représenter l'organisation", indiquait Célestin Tawamba, le 12 juillet 2023. Malgré la tension perceptible entre les deux hommes, au regard de ce que l'ex porte-parole relève comme pour critiquer, "la forme choisie par M. Célestin Tawamba pour annoncer cette décision", Jacques Jonathan Nyemb remercie le président du Gicam, "au nom de la collaboration" entretenue dans le cadre de ces fonctions "à titre bénévole", insiste-t-il: "Depuis mon entrée au conseil d'administration du Gicam et dans mon rôle de porte-parole, j'ai toujours agi avec intégrité, loyauté et dans un esprit de solidarité", ajoute l'avocat.

Lire aussi : Gicam – E.Cam : les membres se prononcent à plus de 73 % en faveur de la fusion

Qu'est-ce qui justifie ce divorce désormais consommé ? Les faits récents autour du processus de fusion entre le Gicam et E.cam, engagé par Célestin Tawamba, marque clairement le point de départ d'une divergence de vue entre les deux hommes. Même s'il ne s'est jamais directement et publiquement prononcé contre la démarche de son "patron", Jacques Jonathan Nyemb, envoyait des signaux de démarcation et d'opposition au Traité du 5 avril 2023. Après avoir pendant longtemps entretenu le mystère, il s'est progressivement dévoilé soit indirectement, soit par non-alignement au projet de fusion porté par Célestin Tawamba. Cette fois, le déchu crève l'abcès : "en tout temps, notre action patronale se doit de s'inscrire dans une éthique et une légalité irréprochables, mais surtout à l'abri des logiques de cercles d'intérêts et des ambitions strictement personnelles", mentionne-t-il dans son communiqué du 14 juillet 2023.

Lire aussi : Fusion Ecam-Gicam : le Tribunal déclare non-fondée, l’une des cinq  requêtes déposées par Joël Sikam et Cie

C'est dans la ville de Bana, Région de l'Ouest, que le projet de "refondation du Gicam" a été récemment lancé par Joël Sikam, ancien Président de la Commission de développement de la petite et moyenne entreprise du Gicam, co-fondateur du Patronat des Jeunes Entrepreneurs du Cameroun (Pajec), et co-porteur dudit projet aux côtés de Jacques Jonathan Nyemb. Présentée à Douala le 4 juillet 2023, cette initiative d'après Joël Sikam, vise à "inscrire le Gicam dans la transparence, l'intégrité et la responsabilité, vers un idéal de justice sociale, de développement durable, d'innovations et d'investissements responsables". Comme Jacques Jonathan Nyemb, Joël Sikam pense qu'il faut "créer un environnement propice à la durabilité des entreprises. D'où, ajoute l'ex porte-parole , "l'urgence de la refondation du patronat Camerounais, dans l'intérêt du Gicam, du secteur privé et de la transformation durable de l'économie camerounaise", prévoit Jacques Jonathan Nyemb.

Lire aussi : Patronat: un nouveau mouvement patronal en gestation au sein du Gicam

Toutefois, il est important de rappeler que ce dernier demeure membre du conseil d'administration du Gicam, pourtant porteur d'un projet réformateur en interne de ce mouvement patronal. "À travers notre Comité de soutien, nous sensibiliserons et rassemblerons l'ensemble des adhérents du Gicam, ainsi que tous les autres dirigeants d'entreprises Camerounais désireux de s'engager dans cette indispensable démarche de refondation (…). Nous sommes convaincus que cette démarche collective devra d'ailleurs conduire à l'élaboration prochaine d'une liste consensuelle de candidats, capable de mener à bien, durant un mandat unique, le chantier indispensable de la refondation de notre maison commune", indiquait le 4 juillet 2023, le co-porteur du projet de refondation du Gicam.

Lire aussi : Fusion Gicam/E.cam : Emmanuel Wafo, Edith Fotso, Jean Bernard Djika…saisissent le Tribunal de grande instance du Wouri

Preuve qu'en l'état actuel de ce dossier, le Gicam renferme officiellement en son sein un courant réformateur. Jacques Jonathan Nyemb, Joël Sikam et autres partisans de la réforme auront-ils les coudées franches pour faire passer leur courant ? Au regard du positionnement de ces derniers, l'Assemblée générale du Gicam décidera-t-elle de l'éviction des réformateurs ? Quels seront le sort de Jacques Jonathan Nyemb et ses affidés au terme du processus de fusion entre Gicam et E.Cam? Assiste-t-on à la naissance d'un schisme du Gicam ? Affaire à suivre.

A LIRE AUSSI

Articles similaires

Actuellement en kiosque

Les plus lus

1
2
3
4

Nos réseaux

Magazine
computer

Le meilleur de l’actualité économique africaine en un clic

Enquêtes, informations exclusives, analyses, interviews, reportages... Chaque jour, la rédaction d'EcoMatin met son expertise au service des lecteurs.

Informations fiables, newsletters exclusives : Abonnez-vous pour avoir un accès illimité à l'ensemble de notre offre éditoriale.

Abonnez-vous pour €99.9 par an

Nos offres vous proposent un accès illimité à tous nos articles, y compris les contenus exclusifs et premium.

S'abonner