Business et Entreprises
A la Une

Guinness Cameroon investit 2,5 milliards FCFA par an pour l’achat du Sorgho

Des chiffres avaient été avancés à l’occasion du lance­ment de la célébration des 50 ans de la firme brassicole au Came­roun.

Chaque année Guinness Cameroun achète pour un montant de 2,5 milliards de FCFA du sorgho à 4500 producteurs regroupés dans deux grandes Coopératives notamment le Conseil régional des organisations paysannes de la partie septentrionale du Cameroun (Cropsec) ou encore la Société coopérative de commercialisation des céréales du Nord (Sococcen). Le model d’affaire des deux coopératives est de collecter, nettoyer empaqueter et vendre le sorgho produit par environ 4 620 cultivateurs membres de quatre grandes coopératives dans les régions du Nord et de l’Extrême- Nord.

Lire aussi : Guinness Cameroon fête 50 ans d’activités

Avec ces cultivateurs de sorgho, la filiale du britannique de Diageo a noué des partenariats pour sa chaîne d’approvisionnement, a-t-on appris à l’occasion du lancement de la célébration des 50 ans de cette firme brassicole au Cameroun. Mariam Haman A d a m a , c o o r d o n n a t r i c e du Conseil régional des organisations paysannes de la partie septentrionale du Cameroun (Cropsec), dans une interview accordée à la « Voix du paysan », explique les termes du contrat qui lie son organisation à la Société Guinness Cameroon suite à la mise en relation par le PIDMA.

Lire aussi : SABC, UCB et Guinness rassurent sur la disponibilité des produits

« Chaque année, cette société brassicole passe une commande qui varie entre 250 tonnes à 400 tonnes de sorgho de variétés blanche et jaune à notre coopérative par récolte. Celle-ci collecte le sorgho auprès des membres puis veille nettoyage afin de respecter les normes de qualité GSCA avant de procéder à la livraison à Douala. A ce jour, l’entreprise utilise près de 12 000 tonnes de sorgho par an dans son processus de production », informe-t-elle.

Retombées

Dans l’optique de réduire l’importation de ses matières premières pour la fabrication de ses produits, l’une des mesures engagées par Guinness Cameroon a été de stopper l’utilisation du Malt importé au profit du sorgho cultivé dans les grands bassins de production au Cameroun. Et pour assurer la pérennité de cet intrant, Guinness Cameroon est parmi les premières unités agro-industrielles à s’être engagées auprès du gouvernement camerounais, dans le cadre du Projet d’investissement et de développement des marchés agricoles (Pidma).

Mieux, le partenariat entre les producteurs de sorgho des régions du Nord et de l’Extrême-Nord et Guinness Cameroon a rendu possible le montage d’une unité de stockage et de décorticage du sorgho dans la partie septentrionale du pays. Financé à 633 millions de FCFA, elle a été officiellement inaugurée le 10 janvier 2020 dans la région du Nord, par le ministre camerounais de l’Agriculture et du Développement rural, Gabriel Mbairobe.

Grâce au Programme « Grandir avec Diageo », de nombreuses vies ont été impactées à travers le projet de la chaîne d’approvisionnement en sorgho. A ce jour, environ 6 000 personnes gagnent directement ou indirectement leur vie dans le pays. Pour rappel, Guinness Cameroun détient 16% de parts de marchés derrière les SABC. Elle couvre plus de 150 marques de vins, bières et spiritueux.

Le plus récent

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer