Business et Entreprises
A la Une

Hydrocarbures : la Scdp projette la refonte de ses unités de stockage

Le projet entre en droite ligne de la politique la structure, qui entend mener des investissements dont la sécurisation des sites et l’augmentation des capacités de stockage dans les dépôts existants.

Le séminaire qui a réuni les chefs de dépôts de la Société Camerounaise des dépôts pétroliers (Scdp) du 20 au 23 octobre 2020 avait pour objectif  de questionner les enjeux et les défis de la sécurisation des approvisionnements en produits pétroliers et d’outiller le personnel sur les différentes mutations survenant dans ce domaine d’activité. Une  activité qui est quand même restée constante et satisfaisante pour les consommateurs camerounais malgré l’arrêt d’activité de la Société nationale de raffinage (Sonara) après son incendie.

Lire aussi : Hydrocarbures : la Scdp veut augmenter ses capacités de stockage de 20 000m3

Pour garantir une performance encore plus améliorée, il se pose le besoin de renouveler certains équipements en vue de la sécurisation des installations. Sur la longue liste de projets, figurait également la mise en service des ponts basculs dans les principaux centres à gaz de Douala-Bonaberi et Yaoundé-Nsam dans le but de rendre fiable les quantités de gaz mouvementées. Même, si l’on note quelques difficultés à mener à bien ces projets, telles que le blocage du processus d’indemnisation et d’expropriation des populations riveraines. Pour ce qui est du dépôt de Bafoussam, il est également prévu la construction d’une nouvelle plateforme d’emplissage.

Lire aussi : Voici pourquoi les prix du carburant ne baissent pas à la pompe

Pendant cet atelier, Véronique Manzoua, Directrice générale de la Scdp, a également annoncé qu’un nouveau système est mis en place au sein de l’entreprise, pour le comptage des hydrocarbures mouvementés a-t-on appris de source médiatique. En outre, la Scdp prépare l’amélioration des capacités de chargement du vrac.

D’après le journal en ligne Investir au Cameroun, l’installation de ces nouvelles infrastructures précède de nouveaux investissements de la Scdp qui a l’ambition, dans un premier temps, de construire 55 000 m3 de capacités de stockage supplémentaires pour les produits blancs et 2500 tonnes métriques (TM) pour le GPL (gaz domestique), à l’horizon 2031.

Lire aussi : Hydrocarbures : comment sont fixés les prix des produits pétroliers

Abonnement sur la page Twitter

Le plus récent

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer