ConjonctureMines et énergies
A la Une

Hydrocarbures : la SNH cherche un partenaire pour l’exploitation du champ pétrolier de Mvia

La Société nationale des Hydrocarbures(SNH) a lancé un appel à manifestation d’Intérêt (AMI) pour la pré-qualification des sociétés pétrolières dans la perspective de conclure un partenariat technique pour l’exploitation du champ pétrolier onshore Mvia, situé dans le bassin Douala/Kribi-Campo, Cameroun.

Présenté depuis 2018 par la Société nationale des hydrocarbures(SNH) comme bassin à fort potentiel, le champ pétrolier onshore de Mvia situé dans le bassin Douala/Kribi-Campo, est jusqu’à présent sous-exploité. Pour inverser la tendance, la SNH est actuellement à la recherche d’un partenaire privé pour l’exploitation de ce champ pétrolier. Elle vient à cet effet, de lancer un appel d’offres « pour la pré-qualification des sociétés pétrolières dans la perspective de la conclusion d’un partenariat technique pour l’exploitation du champ pétrolier onshore Mvia, situé dans le bassin Douala/Kribi-Campo, Cameroun », peut-on-lire dans l’appel d’offres.

Lire aussi : Secteur pétrolier amont : la SNH peine à trouver un partenaire pour le puits de Mvia-1

L’appel d’offres d’adresse aux sociétés pétrolières nationales ou internationales justifiant d’une expérience avérée dans la réalisation d’opérations pétrolières au sens de la Loi n°2019/008 du 25 avril 2019 portant Code Pétrolier. « Afin de s’assurer que les soumissionnaires appréhendent tous les contours de la mission et le contexte dans lequel celle-ci s’implique, la SNH organisera une réunion préparatoire et une visite du site d’exécution des prestations avec les sociétés », précise la société à capitaux publics.

Lire aussi : Cameroun: la SNH a injecté 100 000 tonnes de gaz domestique sur le marché local en 4 ans

Entré en  service depuis 2019, le champ pétrolier a eu pour impact direct, la hausse de la production camerounaise au 31 octobre 2013 soit (19,7 millions de barils). Selon les données récentes publiées par la SNH, en 2018, le bassin a produit 0,002 million de barils de pétrole brut. En 2017, la production était de 0,001 million de barils de pétrole bruts puis en 2015, le champ pétrolier a produit 0,003 million de barils de pétrole bruts, en 2014, la production s’établissait à 0,004 million de barils de pétrole bruts.

Lire aussi : La Snh reverse 205 milliards à l’Etat en 4 mois, soit 36,4% de l’enveloppe prévisionnelle

L’initiative de la SNH intervient au moment où le pays projette une croissance de son secteur pétrolier de 0,5% en 2023, selon la circulaire relative à la préparation du budget de l’Etat pour l’exercice 2023. « Sous l’hypothèse d’une atténuation des effets de la crise ukrainienne, les projections tablent sur une croissance de 4,6% de l’économie camerounaise, dont 4,8% pour le secteur non pétrolier et 0,5% pour le secteur pétrolier. La croissance dans le secteur non pétrolier sera principalement boostée par la production locale, en liaison avec la poursuite de la mise en œuvre de la politique d’import-substitution », renseigne la circulaire présidentielle.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page