Chargement des breaking news...
Business et Entreprises

Hydrocarbures : les profits record de TotalEnergies divisent

Le géant français a soldé l’année 2022 avec des performances record. La société petro gazière a engrangé 20 milliards de dollars de bénéfices, le plus important de son histoire, grâce à l’envolée des cours du gaz et du pétrole dans le sillage de la guerre en Ukraine. Mettant au goût du jour la question de taxer davantage les entreprises réalisant des "superprofits".

Publiée lundi 13 février 2023 à 12:35:24Modifiée lundi 13 février 2023 à 12:45:54Temps de lecture 2 minPar Amina MALLOUM

S’il y a bien un secteur qui tire profit du contexte crisogène actuel, c’est bien celui des énergies fossiles. La preuve, TotalEnergies, cinquième groupe pétrolier privé mondial, a annoncé, le 8 février dernier, un bénéfice net pour l’année 2022 de 20,5 milliards de dollars (19 milliards d’euros), le plus gros de son histoire. C’est la deuxième année consécutive (16 milliards en 2021 ndlr) que Total  enregistre d’énormes profits après la perte de 7,2 milliards de dollars en 2020 en raison de la crise du Covid-19. Ces performances historiques, Total le doit à l’envolée des cours du gaz et du pétrole dans le sillage de la guerre en Ukraine. Ces résultats  du Français n’ont pas manqué de diviser l’opinion publique en remettant au goût du jour  la question de taxer davantage les "superprofits".  D’aucun estime que la société devrait payer plus d’impôts « Total, alors que les entreprises et les citoyens souffrent de la hausse des prix de l’énergie, Total : 20 Md de bénéfices en profitant de la hausse du brut. Profiteurs de guerre. Dividendes insolents pendant que les retraites, fruits du travail dur, sont frappés. De la justice, vite », a réagi  la femme politique Ségolène Royal sur son compte Twitter.

Lire aussi : Pétrole : TotalEnergies prolonge de 27 ans, son partenariat avec le Gabon

En septembre 2022, le président Français  avait dévoilé comment il entendait  mettre à contribution les «opérateurs énergétiques» réalisant des superprofits. Le dispositif, qui se déploierait au niveau européen, devrait financer les mesures prises par les États pour soutenir le pouvoir d’achat.

A en croire le média français France infos, « TotalEnergies s'apprête à dépasser les deux milliards d’euros de contribution sur les superprofits en Europe et au Royaume-Uni, et a versé, au niveau mondial, 33 milliards d’euros d’impôts et de taxes. Le groupe précise qu’il paie cette année en France l’impôt sur les sociétés, contrairement en 2021, où il n’en avait pas payé car ses activités, notamment les raffineries, étaient déficitaires dans l'Hexagone. »  

Lire aussi : Hydrocarbures : Le retrait envisagé de TotalEnergies en RCA, pourrait-il profiter à Tradex S.A. ?

Selon les informations de franceinfo, TotalEnergies n'exclut pas de mettre en place de nouvelles ristournes, après avoir réduit le prix à la pompe dans ses stations-services l'an dernier. Le groupe réfléchit à la forme et au périmètre que cela pourrait prendre.

Articles similaires

Actuellement en kiosque

Les plus lus

1
2
3
4

Nos réseaux

Magazine
computer

Le meilleur de l’actualité économique africaine en un clic

Enquêtes, informations exclusives, analyses, interviews, reportages... Chaque jour, la rédaction d'EcoMatin met son expertise au service des lecteurs.

Informations fiables, newsletters exclusives : Abonnez-vous pour avoir un accès illimité à l'ensemble de notre offre éditoriale.

Abonnez-vous pour par an

Nos offres vous proposent un accès illimité à tous nos articles, y compris les contenus exclusifs et premium.

S'abonner