Chargement des breaking news...
Conjoncture

Inflation : à Douala, en janvier 2022, les prix des produits alimentaires ont augmenté de près de 8%

La révélation est de l’Institut national de la statistique (INS) dans son dernier rapport sur l’évolution des prix à la consommation finale des ménages.

Publiée mardi 1 mars 2022 à 16:06:18Modifiée lundi 7 mars 2022 à 14:28:52Temps de lecture 3 minPar Bernard Bangda

Entre janvier 2021 et janvier 2022, à Douala, la capitale économique du Cameroun, les prix des produits alimentaires ont augmenté de 7,9%. Pas seulement. Ceux des « restaurants et hôtels » sont également en hausse de 3,2% comme en décembre 2021. C’est ce qu’indique le récent rapport de l’INS sur l’évolution des prix à la consommation finale des ménages. Qui note qu’une telle surchauffe a affecté le niveau général des prix en hausse de 2,9% sur un an, après +2,1% à la période correspondante de 2020.

Lire aussi : Au Cameroun, l’inflation a bondi de 9,12% en 5 ans (INS)

Dans le document de deux pages que l’INS publie sur son site internet, l’on note qu’en janvier 2022 et comparativement à décembre 2021, l’indice des prix à la consommation finale des ménages (IPC) a progressé de 0,1%. En moyenne sur les douze derniers mois, l’IPC a affiché une hausse de 1,9% au mois de janvier 2022, comme en décembre 2021.

Lire aussi : Inflation : Bertoua, ville la plus chère de 2016 à 2021

Du fait d’un taux d’inflation sous-jacent (tendance de l'évolution du niveau des prix à long terme) de 1,6%, l’INS explique que « les tensions inflationnistes observées à Douala n’ont donc pas été seulement entretenues par les produits frais en augmentation de 4,1% ». Par ailleurs, la hausse des prix des produits locaux se situe à 2,1% et celle des produits importés à 1,6%.Tout n’aura pas été qu’augmentation au cours de la période sous revue par l’INS. En effet, l’on a observé que les prix du « logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles » sont en baisse de 0,2%, tout comme ceux des « loisirs et culture », -0,2% après +1,0% en décembre 2021. Les prix de l’énergie quant à eux sont restés stables. Par ailleurs, la hausse des prix des produits locaux se situe à 2,1% et celle des produits importés à 1,6%. Il est à noter que les prix des produits alimentaires locaux augmentent de 7,9% sur un an et ceux des produits importés de 7,1%.

Lire aussi : Inflation: la baguette de pain passe à 150 FCFA

Pour rappel, le même exercice réalisé par l’INS pour Yaoundé, la capitale du Cameroun, a révélé qu’ « entre janvier 2021 et janvier 2022, les prix des produits alimentaires importés ont progressé de 8,5% ». Et que « sur la même période, les prix des produits locaux, eux, ont augmenté de 7,3% ». Ce qui explique, selon l’INS,  l’augmentation du niveau général des prix dans cette ville en janvier 2022.

Lire aussi : Cameroun business forum, CSU, inflation, le déficit énergétique : les dossiers urgents de l’après CAN

Articles similaires

Actuellement en kiosque

Les plus lus

1
2
3
4

Nos réseaux

Magazine
computer

Le meilleur de l’actualité économique africaine en un clic

Enquêtes, informations exclusives, analyses, interviews, reportages... Chaque jour, la rédaction d'EcoMatin met son expertise au service des lecteurs.

Informations fiables, newsletters exclusives : Abonnez-vous pour avoir un accès illimité à l'ensemble de notre offre éditoriale.

Abonnez-vous pour €99.9 par an

Nos offres vous proposent un accès illimité à tous nos articles, y compris les contenus exclusifs et premium.

S'abonner