Politiques Publiques

Infrastructure : Où en est-on avec la reconstruction de la route Babadjou-Bamenda ?

Le ministre des Travaux Publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, a récemment effectué une descente sur cet itinéraire de la route nationale N°6.

Les travaux de réhabilitation du tronçon Babadjou (Ouest) –Bamenda (Nord-Ouest), long de près de 40 Km, reprennent progressivement. Le constat a été fait par le ministre des Travaux Publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, au cours d’une descente qu’il a récemment effectuée sur cet itinéraire de la route nationale N°6.

Le projet reprend peu à peu avec des éléments visibles notamment la mobilisation effective de l’entreprise Sogea Satom, et de la mission de contrôle ; la mobilisation des engins ; et la multiplication des ateliers sur les dix-sept premiers kilomètres. L’avancement du projet au 13 mars 2020 « donne de constater que les nouvelles installations de chantier de l’entreprise sont effectuées à 50% ; l’amené et le repli du matériel est réalisé à 30% avec une priorité sur les engins nécessaires pour les tâches en cours ; plusieurs déviations ont été construites, onze précisément ; plusieurs dalots préfabriqués sont en cours de construction, les opérations de pose y relatives sont évaluées à 07,14%; les études d’exécution sont effectuées à 58,82%. Le recalibrage du lit d’un cours d’eau pour la mise en place d’une buse sous la déviation est en cours au point kilométrique 06+069 le laboratoire de l’entreprise est également fonctionnel, de même que les ateliers de préfabrication ».

Cependant, au cours de cette visite du MINTP, des contraintes majeures ont été relevées. Il s’agit entre autres du « déplacement des équipements d’ENEO; la libération des emprises encore occupées par les riverains dont les ressources sont payées depuis 2017 et la disponibilité des produits de carrière ».   Au moment de la suspension des travaux, le chantier de construction de la route Babadjou-Bamenda avait un taux d’avancement global de 13,5%. Sogea Satom, est chargée de construire la route Babadjou-Bamenda sur 35 km ; une voie de contournement de la falaise de Bamenda en 2 X 2 voies sur une longueur de 5 km et d’aménager la traversée urbaine de Bamenda en 2 X 2 voies sur une longueur de 12 km.

Pour rappel, les travaux de construction du tronçon Babadjou-Bamenda avaient été interrompus il y a un peu plus d’un an, à cause des attaques attribuées à des séparatistes armés. Au cours de cette opération, le matériel de l’entreprise chargée de la construction de ce tronçon, SOGEA SATOM, avait été détruit. Outre la reconstruction de la route entre Babadjou (Ouest) et Bamenda (Nord-Ouest), le projet, évalué à plus de 37 milliards de FCFA au total, intègre également l’aménagement de la traversée urbaine de Bamenda, sur une distance de 12 km, ainsi qu’une voie de contournement de 5 km.

[author title=”La Rédaction EcoMatin” image=”http://”][/author]

Related Articles

Back to top button
Close
Close