SESSION PARLEMENTAIRE DE NOVEMBRE 2021SESSIONS PARLEMENTAIRES
A la Une

Infrastructures routières : le Cameroun veut construire 492,22 km de routes en 2022

C’est l’une des annonces faites par le ministre des Travaux publics lors de son passage devant la commission des Finances et du budget de l’Assemblée nationale le 1er décembre 2021.

Devant la Commission des Finances et du budget de l’Assemblée nationale le 1er décembre 2021, Emmanuel Nganou Djoumessi, ministre des Travaux publics, a défendu une enveloppe de 527 milliards de Fcfa. Cette enveloppe servira notamment à parachever les chantiers routiers en cours au Cameroun. Ceci pour un linéaire de 492,22km de routes et 158,93 mètres linéaires d’ouvrage d’art, à construire en 2022. Ce linéaire est en régression de 286,4km par rapport au 778,6km en glissement annuel. Toujours pour le compte de l’année 2022, le département que dirige Emmanuel Nganou Djoumessi, envisage aussi d’entretenir 709,68 km de routes bitumées et 738,42km de route en terre.

L’autre annonce forte faite par le Mintp au sortir de son passage à l’Assemblée, est que le Cameroun envisage de construire 1 444 Km de routes. « Nous avons un programme de connectivité par la route qui voudrait que toutes les localités soient reliées par les routes. Il s’agit aussi d’ouvrir de nouveaux chantiers comme les travaux de construction de la Ring-Road, de continuer avec les travaux de Babadjou-Bamenda, d’ouvrir les travaux de construction de la route Eboloa-Akom 2-Kribi et Bingambo-Grand Zambi. Nous avons 1444 km de routes de construire », a-t-il confié à Cameroon Tribune au sortir de son passage devant la Commission des finances et du budget de l’Assemblée nationale.

Ces 1 444 km de linéaire routier viendront s’ajouter aux 133,69 km de réseau routier bitumé déjà construit par le pays. Le réseau bitumé du pays « aura augmenté de 9,41% passant de 8 347,91km en 2020 à 9 133,69km en 2021 », a confié Emmanuel Nganou Djoumessi.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page