Business

Infrastructures routières: le Sud-africain Intertoll s’installe au Cameroun

En lice pour le projet d’installation de 14 péages routiers automatisés au Cameroun, cette société de gestion routière et d’exploitation de péages lorgne le marché sous régional.

Le dernier virage dans le projet d’installation de 14 péages routiers automatisés sur certains axes bitumés au Cameroun est très attendu par les candidats. Mardi 29 mai dernier était le délai fixé par le ministre des Travaux publics pour le dépôt des offres finales. Ce projet charrie en effet les envies de grands groupes tels que Razel et Vinci Highways et Cie. Egalement en compétition, Intertoll, filiale du Sud-Africaine  Group Five, ne cache plus son intention à vouloir s’installer définitivement sur le marché camerounais. Quelques cadres du consortium ont organisé un dîner de presse mardi 29 mai dernier, pour présenter l’entreprise et ses motivations.

Basée en Afrique du Sud, Intertoll est une société intégrée de gestion routière, de développement de systèmes et d’exploitation de péages. Avec des exploitations existantes en Afrique depuis 1985, l’activité africaine de l’entreprise – dont le siège est situé à Johannesbourg en Afrique du Sud – couvre 28 pays avec 8 000 employés sur tout le continent. A son actif, l’exploitation de quatre routes nationales à péage sur 800 kilomètres en Afrique du Sud et 840 kilomètres au Zimbabwe. En Europe, le groupe Intertoll exploite environ 400 kilomètres de routes à péage dont de l’autoroute sur 39 voies de péage, incluant 51 ponts en Pologne. Une expertise de dimension mondiale dont le groupe compte faire bénéficier la sous-région. Intertoll Africa a en effet entrepris de développer ses services en Afrique centrale et de l’Ouest en collaboration avec les partenaires locaux et les ressources humaines locales. « On est là pour créer des emplois et utiliser des sous-traitances ou nouer des partenariat avec des compagnies locales », explique Themba Mosai, CEO de Group Five Limited. Le programme pilote Intertoll de postes de péage est axé sur la collecte des fonds afin qu’ils soient affectés à l’entretien de l’actif routier. La solution de l’entreprise tourne autour de quelques points : examen et comptage de la circulation, conception et construction des postes de péage, solution de financement intégralement souscrite, préparation de la stratégie de péage pour la route, fourniture d’équipement de péage et exploitation et maintenance de la route à péage. L’entreprise propose deux options d’installation de poste de péage, en fonction du volume de la circulation et de la capacité de financement du projet : l’option de type A, de 9 mois de construction, et l’option de type B -solution au coût d’investissement réduit pour les projets à faibles volumes de circulation ou à faible droit de péage de 6 mois de construction.

La Rédaction EcoMatin

Mots clés
Afficher plus

Articles Liés

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!