Banques et FinanceBanques et Finances
A la Une

Interopérabilité : en 08 mois, Gimacpay totalise 2 millions de transactions pour un montant de 33 milliards de FCFA

Le service de paiement mobile Gimacpay, mis sur pied par le Groupement Interbancaire d’Afrique Centrale (Gimac), qui permet de transférer des fonds d’un opérateur téléphonique à un autre, affiche à seulement quelques mois de son lancement, des signaux encourageants.

En seulement 08 mois d’existence les chiffres de la Gimacpay attestent déjà de l’efficacité de cette solution de paiement. Ce service piloté par le Groupement Interbancaire d’Afrique Centrale(Gimac) consiste en la prise en compte des moyens de paiement tel que la monnaie mobile et d’autres transferts d’argent. A date, Gimacpay a traité, et ce sans incident inquiétant, environ deux millions de transactions pour un montant de plus de 33 milliards de F. « Ces chiffres vont continuer à croître de façons exponentielles, avec la finalisation des intégrations au cours de ce mois de mars, de plusieurs autres opérateurs de monnaie mobile, ainsi que des banques et microfinances de la sous-régions » révèle le Directeur Général du Gimac Valentin Mbozo’o à Cameroon Tribune. Il poursuit en ces termes « Depuis le lancement officiel le 10 juillet 2020, des offres de services de ce nouveau réseau de transaction convergentes entre les comptes bancaires des banques participantes, les monnaies mobiles des opérations éponymes et les transferts d’argent venant de l’étranger, l’écosystèmes convergent Gimacpay du nom du vocable qui désigne ledit environnement a connu beaucoup de succès. » peut-on lire.

Lire aussi : Le Gimac lance sa plateforme monétique intégral

Pour le cas du Cameroun, les transactions entre les opérateurs de téléphonie mobile MTN et Orange Cameroun les deux démontrent du bon fonctionnement de ce service de paiement.  Et ce malgré les difficultés rencontrées par les utilisateurs qui laissaient à un moment donné entrevoir une interruption de l’offre. « Il y a eu sans véritable communication, depuis la mise en production de l’activité monétique intégrale, plus d’un million de transactions, pour plus de huit milliards de F, entre MTN et Orange. Ce qui laisse présager d’un fort potentiel pour ces services de type nouveau, qui entrent progressivement dans les usagers et besoins des populations du pays. » Souligne le DG.

Lire aussi : Vers une interopérabilité carte-mobile-transferts

Outre la carte bancaire, le service consiste en la prise en compte des moyens de paiement tels que la monnaie mobile et autres transferts financiers. « Avec l’arrimage d’ici fin 2021, des principaux opérateurs de monnaie mobile, des banques et micro finances, des trésors publics et autres administrations publiques des pays de la Cemac, des agrégateurs et autres fournisseurs de service à valeur ajoutée, on tend vers une révolution du paiement digital numérique contre cash » fait savoir le responsable de le Gimac.

Lire aussi : Mobile money : Orange lance des transactions en zone Cemac

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page