Business

Inventions : Arthur Zang, parmi les meilleurs d’Afrique

L'ingénieur Camerounais figure en tête des plus grands inventeurs africains, les plus connus dans le monde, selon le très sérieux Club Invention Europe.

Le jeune inventeur Camerounais, Arthur Zang vient de nouveau d’engranger un laurier. Il fait partie des inventeurs africains les plus connus dans le monde, et occupe d’ailleurs la première place de ce classement avec «le Cardiopad», un appareil qui permet de relever et transmettre à distance les paramètres cardiaques des patients. Le «Cardiopad» s’est, depuis son invention en 2014, révélé être un appareil incontournable dans le monde de la médecine, surtout en cardiologie. Il se présente sous forme d’une tablette spéciale avec un écran tactile qui a la capacité de faciliter les examens cardiaques. Mais le «Cardiopad» a la particularité d’être utilisé pour des examens à distance. Ainsi, les résultats obtenus sont susceptibles d’être envoyés directement grâce à un réseau sans fil, à des spécialistes ou des laboratoires afin de subir des analyses plus profondes. Arthur Zang n’est pas à sa première consécration. L’ingénieur Camerounais a également été lauréat en juin 2014 du «Prix Rolex à l’esprit d’entreprise 2014», parmi 1800 candidats. Le prestigieux magazine «Forbes», l’a plébiscité parmi les jeunes les plus influents du monde. Le chercheur a par ailleurs participé honorablement au «Prix 2015 de l’innovation pour l’Afrique». Né en 1987, Arthur Zang est ingénieur en informatique issu de l’École nationale supérieure polytechnique de Yaoundé, Promotion 2010. Il est depuis 2014, le PDG de l’entreprise, Himore Medical Equipments.
Dans le même classement figure le Dr Trevor Lloyd Wadley, originaire d’Afrique du Sud. Cet ingénieur a inventé le «Telluromètre ou micro-distancemètre MRA 1», en 1959. Avec son appareil, il a pu développer un ionosonde qui a la capacité de mesurer l’ionosphère de la planète terre. C’est également cet ingénieur qui a déterminé le circuit en boucle de Wadley. Allan McLeod Cormack, physicien d’origine Sud-Africaine, a inventé le scanner, appareil essentiel dans les hôpitaux. Avant cette invention, le physicien avait fait une étude sur les probabilités de développement d’une section radiologique dans le système biologique. Ce qui lui permettra de définir des théories et des bases sur la construction du scanner CT. C’est à partir de ses travaux que le britannique Godfrey Hounsfield construira les fameux scanners CAT très utilisés actuellement dans les grands hôpitaux.
Quatrième dans ce classement, la Marocaine Rachid Yazami. La scientifique a basé son étude dans la recherche et le développement des «batteries au Lithium-ion et en ion» pour faire fonctionner les téléphones portables. Son invention est actuellement, très utilisée par des firmes fabricant de Smartphones comme Samsung, Nokia ou encore Apple.


>> Lire aussi – Paiements électroniques : Arthur Zang veut concurrencer les opérateurs du mobile money avec sa ZCard


Né au Malawi, William Kamkwamba est un autodidacte inventeur du «Moulin à vent générateur d’électricité». Pour sa fabrication, le malawite a utilisé des vieux pièces de vélo ainsi que des matériaux qu’il a trouvés dans un chantier naval. En plus de cette invention atypique, William a également développé un appareil qui permet de pomper l’eau avec l’énergie solaire. Louis Stevenson et Liebenberg Lindsay sont deux inventeurs Sud-Africains, créateurs du «Cybertracker». Un terminal portatif ayant la capacité de suivre la trace des animaux mis en liberté. La spécificité de cet appareil inventé en 1996, c’est qu’il est connecté au réseau satellite pour permettre la navigation sur un territoire donné.
Figurent également dans ce classement, Gordon Mayhew-Ridgers et Paul Van Jaarsveld, inventeurs de la technologie qui permet aux antennes cellulaires de réduire le niveau de bruit qu’elles émettent, George Pratley, le Sud-africain qui a inventé une colle utilisée pour les navettes spatiales, l’ingénieur en hydraulique Ferdinand Chauvier, père de «l’aspirateur nettoyant de piscine» et Henry Johnson, inventeur du «pistolet automatique».

La Rédaction EcoMatin

Abonnez-vous à notre lettre d'information

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre newsletter

Afficher plus

Articles Liés

Close

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!