Banques et Finances
A la Une

Investissement: la Bdeac veut financer la construction d’un chemin au Burundi

C’est la substance d’une audience accordée le 16 septembre 2022, par le Président de la République à Dieudonné Evou Mekou, président de la Bdeac.

Le 16 septembre dernier, le Président de la République Burundaise, Evariste Ndayishimie, s’est entretenu le  Président de la Banque de développement des Etats de l’Afrique Centrale (Bdeac), Dieudonné Evou Mekou pour le développement du Burundi. Au cours de cet entretien, Evou Mekou a soumis l’engagement de la Bdeac a financer le projet de fer Uvinza-Musongati-Gitegaqui relie la ville d’Uvinza à celle de Gitega au Burundi.

Lire aussi : Le Burundi et Afreximbank font leur entrée dans le capital social de la

Long de 240 km, dont 83,4 km situés sur le territoire burundais, le coût des travaux de construction est estimé à 1619,1 millions de dollars, dont 884,5 millions de dollars à décaisser par le gouvernement burundais.

Par ailleurs, ledit projet a pour principal objectif le désenclavement et la connexion du Burundi aux pays voisins par voie ferrée. De manière plus concrète,  il va s’agir de : faciliter le transport des personnes, l’exploitation et l’exportation des minerais de Musongati et d’autres sites ;  favoriser l’intégration régionale ou encore l’interconnexion entre les différents pays ; alléger les coûts de transport ; stimuler les échanges commerciaux et la croissance économique et assurer le désenclavement des pays bénéficiaires du projet.

Lire aussi : Le camerounais Albert Zeufack est le nouveau directeur pays de la Banque Mondiale pour l’Angola, la RDC, le Burundi, Sao Tomé & Principe

Ce projet s’inscrit dans le cadre du programme du Plan national de développement (PND) 2018-2025. La première orientation stratégique vise à dynamisation des secteurs porteurs de croissance qui préconise en son axe et la deuxième sur le développement des infrastructures de transport en vue de désenclaver , connecter le Burundi aux pays voisins par voie ferrée.

Pour rappel, au cours de la 2e session du conseil d’administration de la Bdeac, à Libreville au Gabon le 9 juin 2022, elle a approuvé des financements globaux d’un montant de 161,8 milliards de Fcfa. Les 14 projets concernent notamment l’éducation, l’agriculture, le transport, le tourisme, les finances et les mines.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page