Chargement des breaking news...
Conjoncture

Journée de la Cemac : Paul Biya plaide pour un renforcement du capital humain

C’est sur ce point majeur que le président Camerounais par ailleurs président en exercice de la Conférence des chefs d’Etats de la Cemac, fixe son argumentaire à l’occasion de cette journée dédiée à cet espace communautaire composé de 6 pays.

Publiée jeudi 16 mars 2023 à 16:17:51Modifiée jeudi 16 mars 2023 à 16:45:01Temps de lecture 3 minPar Cindy MBALA BETINE

Ce 16 mars 2023, marque la célébration de la 14e édition de la journée de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Cemac). Placée sous le thème « valoriser le capital humain pour une Cemac émergente », cette journée se donne pour objectif de marquer un temps d'arrêt pour examiner les bons points et les obstacles au processus du développement économique de la sous-région, et de fixer de nouvelles perspectives.

Lire aussi : Coopération : Les raisons de la tournée du DGA du FMI en Cemac

Pour cette 14e édition l’accent est mis sur le développement du capital humain. Une ressource indispensable lorsqu’on parle de développement car cette notion est définit comme l'ensemble des connaissances, qualifications, compétences et caractéristiques individuelles qui facilitent la création du bien-être personnel, sociale et économique. De fait, elle se veut être « un bien immatériel indispensable au progrès et un facteur essentiel de la productivité, de l’innovation et de l’employabilité », peut-on lire dans le discours du président Camerounais Paul Biya, par ailleurs président en exercice de la Conférence des chefs d’Etats de la Cemac pour cette occasion. Une problématique qui semble s’aligner à l’ère du temps, quand on connait les différents chocs externes et internes auxquels sont confrontées les économies de la zone Cemac (Cameroun, Congo, Tchad, République Centrafricaine, Guinée-équatoriale et Gabon).

Lire aussi : RCA : le retour de la Commission de la Cemac à Bangui 10 ans après se précise

Pour y remédier, Paul Biya exhorte ses pairs de la Cemac à « poursuivre ses efforts en matière de développement de son capital humain ». Chose possible en « mettant un accent particulier sur tout ce qui concourt à l’amélioration du cadre de vie de nos populations. Les meilleures offres de formation adaptées aux besoins de l’envoi doivent être accessibles à tous », ajoute-t-il. Il faut relever ici qu’outre les différentes actions entreprises par les Etats de façon individuelles, plusieurs sont à mettre à l’actif de la Cemac. On a notamment : 5 institutions spécialisées et agences d’exécution de la sous-région qui œuvre pour la formation des ressources humaines, le Programme des réformes  économiques et financières de la Cemac (Pref-Cemac) qui couvre la période 2021-2025 et qui consacre un pan au développement du capital humain…

Lire aussi : Réforme du FCFA, nominations à la tête des institutions communautaires…au menu du sommet de la CEMAC le 17 mars prochain

Si cette année, un accent particulier a été mis sur le développement du capital humain, il faut dire que la Cemac reste toujours confrontée à plusieurs autres difficultés qui entravent le bon déroulement de son développement économique. Des problématiques qui seront débattues lors du prochain sommet des chefs d’Etats de la Cemac qui se tiendra ce 17 mars à Yaoundé. Au menu des échanges l’avenir de la sous-région. Pour ce faire des discussions préparatoires ont déjà eu lieu. Il s’agit du Conseil des ministres de l’Union économique des Etats de l’Afrique centrale (Ueac) et celui des ministres de l’Union monétaire d’Afrique central (Umac). Des travaux qui se sont tous tenus le 15 mars dernier.

Articles similaires

Actuellement en kiosque

Les plus lus

1
2
3
4

Nos réseaux

Magazine
computer

Le meilleur de l’actualité économique africaine en un clic

Enquêtes, informations exclusives, analyses, interviews, reportages... Chaque jour, la rédaction d'EcoMatin met son expertise au service des lecteurs.

Informations fiables, newsletters exclusives : Abonnez-vous pour avoir un accès illimité à l'ensemble de notre offre éditoriale.

Abonnez-vous pour par an

Nos offres vous proposent un accès illimité à tous nos articles, y compris les contenus exclusifs et premium.

S'abonner