Chargement des breaking news...
Conjoncture

La BAD inaugure son bureau régional pour l’Afrique centrale au Cameroun

La cérémonie y relative s’est déroulée ce 12 avril, sous la houlette du Premier ministre et chef du gouvernement camerounais Joseph Dion Ngute. Ce nouveau siège va permettre de renforcer la stratégie de la Banque dans la sous-région et d’améliorer l’efficacité de ses opérations.

Publiée samedi 13 avril 2024 à 18:31:10Modifiée dimanche 14 avril 2024 à 20:05:25Temps de lecture 4 minPar Benedicte NGONO

Siège du bureau régional de la BAD au Cameroun
Siège du bureau régional de la BAD au Cameroun

Ce 12 avril 2024 marque la date d’ouverture officielle du bureau régional de la Banque africaine de Développement (BAD) au Cameroun. La cérémonie y relative a été présidée par le Premier ministre et chef du gouvernement camerounais Joseph Dion Ngute, accompagné de la vice-présidente du Groupe de la Banque chargée du Développement régional, de l’Intégration et de la Prestation de services, Marie-Laure Akin-Olugbade, à Yaoundé. L’immeuble situé au quartier Bastos lieudit Golfe est bâti sur une superficie de 3 600 m2 avec un édifice moderne de 6 niveaux. Selon la vice-présidente du Groupe bancaire, ce bureau est appelé à jouer un rôle crucial dans la coordination et la mise en œuvre de ses activités. « Il permettra de renforcer le dialogue stratégique avec les gouvernements, d’assurer un meilleur suivi des opérations sur le terrain, d’apporter des réponses plus efficaces aux besoins spécifiques des Etats et donnera l’opportunité de renforcer le partenariat avec les institutions régionales, les organisations de la société civile et le secteur privé », a-t-elle déclaré.

Lire aussi : BAD : Mohamadou Hayatou nommé responsable Afrique centrale des opérations du secteur privé

Cette inauguration intervient près de 5 ans après la signature de l’accord d’établissement du siège signé en juillet 2019 entre le Cameroun et la BAD. Ce nouveau bureau fait ainsi partie des cinq bureaux régionaux de l’institution financière en Afrique, et va couvrir 7 pays : le Cameroun, le Congo, le Gabon, la Guinée équatoriale, la République centrafricaine (RCA), la République démocratique du Congo (RDC) et le Tchad. Ainsi, la BAD invite les autorités des pays sus cités à saisir les opportunités qu’offre ce bureau, afin de donner plus d’impacts à la coopération BAD - Afrique centrale dont le volume du portefeuille à ce jour est d’environ 11 000 milliards de Fcfa, pour 600 opérations.

Lire aussi : Cameroun : la BAD revendique près de 328 milliards de Fcfa d’investissement en 2023

Le titre foncier de la parcelle (4 000 m2 du domaine privé de l’Etat) appelée à accueillir le site pour l’érection du siège définitif, a été remis aux responsables de la Banque. Il s’agit là de la matérialisation de l’un des engagements pris par le Cameroun. Aussi, un accord de financement d’un montant de 130 milliards de Fcfa a été signé entre le ministre camerounais de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, Alamine Ousmane Mey, gouverneur de la BAD pour le Cameroun, et le Directeur Général du Bureau régional de la BAD pour l’Afrique centrale. Cet accord est destiné à la mise en œuvre du Projet d’accompagnement territorial et de promotion du secteur privé de la région de l’Extrême-Nord. A cela s’ajoute un don de 30 milliards de Fcfa.

Lire aussi : Route Babadjou-Bamenda : le Cameroun sollicite un financement additionnel de 30,3 milliards de Fcfa

Il faut dire qu'à date, le portefeuille de la BAD au Cameroun s’élève à environ 1 500 milliards de Fcfa avec 26 projets de développement et 120 opérations principalement dans le secteur des infrastructures. Parmi ceux-ci, l’on retrouve aussi bien des projets intégrateurs (comme la construction du pont sur le Logone qui reliera la ville camerounaise de Yagoua à la ville tchadienne de Bongor, et dont la fin des travaux est annoncée pour le premier trimestre 2024), que des projets propres au Cameroun. Ceux-ci en lien avec les cinq priorités du groupe tels : intégrer l’Afrique, l’éclairer, la doter en énergie, améliorer sa qualité de vie et l’industrialiser.

Lire aussi : Cameroun : après le Fonds saoudien, la BAD se positionne pour financer la réhabilitation de la route Ngaoundéré-Garoua (242 km)

Articles similaires

Actuellement en kiosque

Les plus lus

1
2
3
4

Nos réseaux

Magazine
computer

Le meilleur de l’actualité économique africaine en un clic

Enquêtes, informations exclusives, analyses, interviews, reportages... Chaque jour, la rédaction d'EcoMatin met son expertise au service des lecteurs.

Informations fiables, newsletters exclusives : Abonnez-vous pour avoir un accès illimité à l'ensemble de notre offre éditoriale.

Abonnez-vous pour €99.9 par an

Nos offres vous proposent un accès illimité à tous nos articles, y compris les contenus exclusifs et premium.

S'abonner