Chargement des breaking news...
Conjoncture

La Banque islamique de développement octroie un prêt de 413 milliards de F au Cameroun pour l’achat d’intrants

L’appui financier qui s’étendra aussi à l’accompagnement des PME, a été signé le 12 avril 2020 entre le ministre de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire (Minepat), Alamine Ousmane Mey et Directeur général de la Société internationale islamique de financement du commerce (Itfc), Hani Salem Sonbol.

Publiée mercredi 14 avril 2021 à 21:15:56Modifiée mercredi 14 avril 2021 à 21:17:15Temps de lecture 2 minPar Cindy MBALA BETINE

Le ministre de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire (Minepat), Alamine Ousmane Mey a signé avec le Directeur général de la Société internationale islamique de financement du commerce (ITFC), filiale du groupe de la Banque islamique de développement (BID) Hani Salem Sonbol, ont signé le 12 avril 2021, un accord cadre triennal d’un montant de 750 millions de dollars soit 411,380 milliards de Fcfa. Montant qui sera reversé à hauteur de 250 millions de dollars soit 137,123 milliards de Fcfa chaque année.

Lire aussi : La Banque islamique de développement accorde un prêt de 64,2 milliards  la Sodecoton

Cet argent permettra l’importation des produits dans les secteurs précis et s’étendra aussi  à l’accompagnement des PME et au secteur privé à travers des lignes de financement aux banques locales et institutions financières. « Le financement de 750 millions de dollars US aidera le gouvernement Camerounais à consolider ses efforts de redressement économique dans le contexte particulier de la lutte contre la pandémie du Covid-19, en facilitant l’importation des produits énergétiques essentiels, de fournitures médicales et d’intrants agricoles, tout en renforçant les fondamentaux de l’économie du Cameroun grâce au développement du secteur privé des PME », confie Alamine Ousmane Mey.

Toujours avec cet accord, le Cameroun adhère ainsi au programme de l’institution bancaire dénommé Ponts Arabo africains (Arab-Africa Trade Bridges-AATB), qui vise à soutenir les flux et investissements commerciaux entre les pays arabes et africains.

Ce même jour a aussi été signé un accord de financement murahaba en direction de la Sodecoton  hauteur de 98 milliards de Fcfa soit 64,2 milliards de Fcfa, toujours pour l’achat d’intrants.

Lire aussi : Dette publique : le Cameroun endetté auprès de 37 créanciers étrangers

Articles similaires

Actuellement en kiosque

Les plus lus

1
2
3
4

Nos réseaux

Magazine
computer

Le meilleur de l’actualité économique africaine en un clic

Enquêtes, informations exclusives, analyses, interviews, reportages... Chaque jour, la rédaction d'EcoMatin met son expertise au service des lecteurs.

Informations fiables, newsletters exclusives : Abonnez-vous pour avoir un accès illimité à l'ensemble de notre offre éditoriale.

Abonnez-vous pour par an

Nos offres vous proposent un accès illimité à tous nos articles, y compris les contenus exclusifs et premium.

S'abonner