Chargement des breaking news...
Afrique

La Banque mondiale débloque 30 milliards de Fcfa pour faire face à l’insécurité alimentaire

Ce nouveau soutien financier décidé le 20 juin 2023, permettra de venir ein aide à pres de 700 centrafricains vivants en insécurité alimentaire. Ces bénéficieront ainsi d'activités de travail contre rémunération, et de la réhabilitation d’infrastructures agricoles à petite échelle

Publiée vendredi 23 juin 2023 à 19:04:37Modifiée vendredi 3 mai 2024 à 12:12:29Temps de lecture 3 minPar EcoMatin

Un nouvel appui qui vient à point nommer

29,711 milliards de Fcfa (50 millions de dollars). C’est le montant global du nouveau décaissement que la Banque mondiale (à travers son guichet de l’Association internationale de développement) vient de faire au profit de la République Centrafricaine (RCA). Ceci en direction du Projet de réponse urgente à la crise alimentaire en Centrafrique (Prucac).

Lire aussi : Financement des projets en RCA : des soutiens de poids pour Faustin-archange Touadera

Le projet qui sera mis en œuvre par le ministère de l’Agriculture de ce pays, vise à augmenter la production alimentaire et renforcer la résilience des petits exploitants et des ménages en situation d'insécurité alimentaire en République centrafricaine. A travers lui, près de 700 000 centrafricains dont 465 000 petits exploitants agricoles et personnes souffrant d'insécurité alimentaire bénéficieront d'activités de travail contre rémunération, et de la réhabilitation d’infrastructures agricoles à petite échelle. Ce don supplémentaire de l’institution de Bretton Woods permettra également d’étendre les activités du projet dans les préfectures de la Lobaye, la Sangha Mbaere et le Mboumou, en plus de Bangui et les six préfectures initialement couvertes que sont Nana Gribizi, Ouham, Basse Kotto, Haute Kotto, Mambere-Kadei et Ouaka.

Lire aussi : Facilité élargi de crédit : le président centrafricain annonce les grandes réformes

« Cet appui permettra de consolider les réalisations déjà enregistrées par le projet tout en améliorant la production alimentaire pour briser le cycle de dépendance à l'égard de l'aide alimentaire, » a indiqué Guido Rurangwa, le représentant résidant de la Banque mondiale en RCA. « Des efforts seront déployés pour la production d’aliments riches en nutriments et en micronutriments mettant l’accent sur la production à petite échelle d’aliments nutritifs dans les jardins familiaux afin de réduire la malnutrition », renchérit-t-il.

Lire aussi : Facilité élargie de crédit : le FMI approuve un programme de 191 millions de dollars pour la RCA

Il faut dire que cet appui financier intervient dans un contexte marqué par une crise forte d’insécurité alimentaire avec près de la moitié de la population sous-alimentée. Le pays est d’ailleurs classé 120ème sur 121 selon l'Indice de la faim dans le monde. A ceci s’ajoute, l’impact de la pandémie de Covid-19, la hausse des prix du carburant, des aliments et d'autres coûts d'importation aggravent la crise.

A LIRE AUSSI

Articles similaires

Actuellement en kiosque

Les plus lus

1
2
3
4

Nos réseaux

Magazine
computer

Le meilleur de l’actualité économique africaine en un clic

Enquêtes, informations exclusives, analyses, interviews, reportages... Chaque jour, la rédaction d'EcoMatin met son expertise au service des lecteurs.

Informations fiables, newsletters exclusives : Abonnez-vous pour avoir un accès illimité à l'ensemble de notre offre éditoriale.

Abonnez-vous pour €99.9 par an

Nos offres vous proposent un accès illimité à tous nos articles, y compris les contenus exclusifs et premium.

S'abonner