A la UneBanques et Finances
A la Une

La Bdeac va financer 14 projets dans la Cemac et au Burundi à hauteur de 161. 86 milliards de Fcfa

Ces nouveaux engagements approuvés le 9 juin 2022 à Libreville au Gabon seront prioritairement destinés à six secteurs d’activités.

La Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (Bdeac) a approuvé 14 propositions de financement pour un montant total de 161 milliards 867 millions de Fcfa. Ces fonds seront destinés aux opérateurs économiques des secteurs publics et privés des pays de la zone Cemac et du Burundi, dans les domaines clés que sont l’Éducation, l’Agriculture, le Transport, le Tourisme, les Finances et les Mines. C’est ce qui ressort de la deuxième session du Conseil d’Administration de la Bdeac présidée par la ministre de l’Economie et de la Relance du Gabon et présidente en exercice de l’institution bancaire sous régionale, Jeanine Lydie Roboty Epse. Mbou.

Lire aussi : Les financements de la Bdeac en faveur du Cameroun s’élèvent à 360 milliards en trois mois

Ces engagements s’inscrivent en droite ligne avec les résolutions prises en 2019 et sont une manifestation de la volonté de la Banque à répondre aux attentes des pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Ceeac) qui regroupe désormais, l’Angola, le Burundi, le Cameroun, la Centrafrique, le Congo, le Gabon, la Guinée Equatoriale, la République Démocratique du Congo(Rdc), Sao Tomé et Principe et le Tchad. Selon la Cellule Communication & Marketing Bdeac, la première fois que la Banque accordera des financements à un actionnaire non membre de la Cemac à l’instar de la République de Burundi.

Lire aussi : Présidence de la Bdeac : au-delà de la polémique, les vraies questions

 Occasion a également été donnée à l’Ag de dresser les comptes clos et le Rapport annuel d’activités de l’exercice 2021. De ce fait, satisfecit a été exprimé au regard des résultats positifs enregistrés au terme du dernier quinquennat. Par exemple, en 2021, « les comptes clos de l’exercice 2021 de la banque font ressortir un PNB qui s’élève à FCFA 22 690 millions contre FCFA 18 739 millions un an plus tôt ; soit une croissance de 21,1 % », indique la Bdeac. De plus, apprend-t-on de la même source, en 2021, les opérateurs économiques publics et privés ont bénéficié d’un montant de 163 650 millions de Fcfa. Ce qui leur a permis d’impacter positivement l’économie de la sous-région Afrique centrale en créant de nombreux emplois.

Lire aussi : Le Camerounais Dieudonné Evou Mekou nommé Président de la BDEAC

Il y a également lieu de relever que les administrateurs se sont félicités du résultat net de l’exercice 2021 qui s’élève à 8 779 millions soit le double de l’exercice 2020. Avec une mobilisation 156 972 millions de Fcfa dans la zone Cemac et auprès de ses partenaires internationaux, la Bdeac a conclu l’entrée dans son capital social de deux nouveaux actionnaires. La République du Burundi et Afreximbank en sont l’illustration. Malgré les affres de la Covid-19, la Banque a obtenu un résultat net de 8 779 millions de Fcfa au cours de l’année précédente.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page