Banques et FinanceBanques et Finances
A la Une

La Bicec augmente son capital de 37 milliards de F CFA

Après cette augmentation, la banque une revue à la hausse de ses ambitions en matière de financement de l’économie camerounaise.

Est-ce une nouvelle ère qui s’ouvre à la Banque internationale du Cameroun pour l’épargne et le crédit(Bicec) ? Difficile de répondre à cette question, même si l’actualité pourrait imposer l’affirmative. Dans un récent communiqué,  la filiale du marocain Banque centrale populaire(Bcp) annonce qu’elle a clôturé avec la souscription aux actions nouvelles en vue d’augmenter son capital. « Suite à l’obtention récente de l’agrément de la Cobac, la Bicec a finalisé l’augmentation en numéraire de son capital social, le faisant passer de 12 000 000 000 à 49 080 000 000 XAF » peut-on lire. Déduction logique, les 927 000 actions nouvelles émises le 20 décembre 2019 ont été souscrites en totalité à la valeur nominale de 40 000 FCFA après une première tentative manquée, qui avait conduit l’établissement de crédit à proroger la date butoir des souscriptions au 31 mars dernier.

Reconfiguration de l’actionnariat

 Si pour l’instant aucune information n’a pu filtrer sur la nouvelle géographie de l’actionnariat, à la Bicec, le communiqué de la direction générale révèle tout de même que la réussite de cette recapitalisation est à mettre à l’actif de l’Etat du Cameroun (qui jusqu’ici contrôlait 17,5%) des actifs, et de Bcp, l’actionnaire majoritaire avec 68,5% des parts. « L’augmentation de capital de la Bicec a connu un franc succès grâce à la participation active des principaux actionnaires, dont l’Etat du Cameroun et le groupe BCP » peut-on lire. Conformément à l’avis d’émission de la Bicec, cette augmentation du capital était exclusivement réservée aux actionnaires, dans le respect des règles et lois règlements applicables dans la république du Cameroun. De bonnes sources, cette mesure qui faisait partie des exigences de l’Etat du Cameroun visait à renforcer la présence des privés camerounais au sein de cet établissement de crédit. Jusqu’ici, le capital était détenu à majorité par la BCP(68,5%), l’Etat du Cameroun avec 17,5%, les privés camerounais et la banque qui contrôlaient respectivement 7,5 et 5% des parts.

Lire aussi : Classement : le Top 5 des banques les plus prêteuses à l’économie camerounaise

Contentieux

En délivrant un agrément à la Bicec, la Cobac coupe ainsi l’herbe sous le pied des avocats camerounais Michel janvier Voukeng et Guy-Alain Tougoua, qui, le 04 octobre 2018 ayait déposé une plainte au tribunal administratif de Bonanjo à Douala, pour contester la légalité de la cession des parts de la Banque populaire caisse d’épargne(Bpce) à Bcp. Les deux avocats estimaient alors qu’ « après avoir fait perdre à la Bicec plus de 50 milliards de FCFA en faute de gestion managériales, le groupe BPCE, dans le cadre de la compensation automatique entre son passif et son actif, ne dispose plus d’aucune action à vendre dans le capital de la Bicec ». L’affaire avait même été portée par leurs soins devant le tribunal de commerce de Paris. Une décision vouée à l’échec de l’avis d’experts. « la démarche de ses avocats est au moins curieuse. On dirait qu’ils n’y comprennent pas grand-chose. Toutes les institutions de contrôle et de régulation de l’activité des établissements de crédit ont validé l’option d’augmentation du capital…Je ne vois pas bien ce qu’un tribunal commercial y changera. De plus, quelque soit la décision que ce tribunal rendra, il faudra l’amener devant la Cobac qui statut comme un organe d’arbitrage et rend souverainement sa décision » expliquait au mois de mars dernier, une source à la Beac.

Financement de l’économie

Cette hausse du capital permettra ainsi à la banque de rehausser ses ambitions notamment en matière de financement de l’économie camerounaise. Sur ce volet, la banque se démarque depuis plusieurs années. Selon les données de la Banque des Etats de l’Afrique centrale(Beac), la Bicec a octroyé plus de 1578,53 milliards de F CFA de crédits à l’économie camerounaise, en 2019, soit 34,32% de l’offre globale des banques au cours de cette période. En 2017, l’encours total de crédits de la Bicec se situait à 548 milliards de F CFA. Deux ans plus tard, la banque a plus que triplé ce chiffre, se positionnant ainsi comme le véritable leader en matière de financement. Avec un réseau bancaire de 37 agences réparties sur l’ensemble des régions du Cameroun, la Bicec revendique plus de 380.000 clients et près de 800 collaborateurs. 

Lire aussi : Bicec : les défis du nouveau DG

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page