Banques et FinanceBanques et Finances
A la Une

La Bvmac cherche un nouveau Directeur Général

Avec un mandat de 4 ans, le nouveau DG devra impulser le processus, tant attendu de dynamisation du marché financier qui traîne encore du pas depuis l’unification des deux bourses sous régionales.

S’achemine-t-on enfin vers le recrutement d’un directeur général à la Bourse des Valeurs Mobilière de l’Afrique Centrale(Bvmac) ? Difficile de répondre de manière péremptoire, à cette question tant l’actualité autour du recrutement d’un dirigeant à la tête de cette structure connaît depuis quelques années des difficultés avérés. Cependant, un communiqué de la Bvmac non signé et dont EcoMatin a pu obtenir une copie lance  un appel à candidature pour le poste de Directeur Général. Celui-ci est « investit des pouvoirs les plus étendus qu’il exerce dans la limite de l’objet social et sous réserve de ceux expressément attribués aux Assemblées générales ou spécialement au Conseil d’Administration par les dispositions légales ou statutaires » précise l’appel à candidature.

Lire aussi : BVMAC : la capitalisation boursière baisse de 14% en 2020

 La durée du présent contrat est de quatre ans éventuellement renouvelable  une seule fois. Le candidat retenu  à l’issue du processus de sélection sera chargé d’assurer la représentation diplomatique, économique financière et judiciaire de la Bvmac, promouvoir le marché financier auprès des émetteurs et investisseurs  et participer avec d’autres. Il aura également pour mission d’assurer la promotion, la formation et l’information sur la culture boursière. Il sera surtout question pour le nouveau mandataire de relever le défi de la dynamisation du marché financier unifié après une première année manquée. Au 31 décembre 2020, la capitalisation boursière de la Bvmac s’est établie à 634.578.832.759 de FCFA contre 735.607.945.119 FCFA en 2019. Soit une baisse de 14% (-0,26% pour les actions et -14% pour les obligations). L’écart est encore plus large si on se fie aux objectifs fixés en début d’année par l’institution. Jean Claude Ngbwa visait d’atteindre d’ici la fin de l’année une capitalisation minimum de 1200 milliards de F CFA sur le compartiment des actions avec l’hypothèse de six sociétés cotées à raison d’une par pays. 

La recherche d’un nouveau directeur Général intervient alors que le conseil d’administration de la Bvmac avait, au mois de décembre dernier de proroger pour 06 mois le mandat de  pour 06 mois le mandat de Jean-Claude Ngbwa. Le DG retenu prendra donc fonction le 1er juillet prochain.

Lire aussi : Marché financier : le Congo veut introduire quatre entreprises à la BVMAC

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page