Conjoncture

La Cemac à la recherche de 2 500 milliards de FCFA pour 12 projets intégrateurs

Une mission de haut niveau vient d’être effectuée par les autorités de la Communauté afin de mobiliser ces ressources auprès des partenaires économiques et bailleurs de fonds internationaux.

Dans le cadre de la phase 2 de son programme économique régional (PER) courant sur la période 2017-2021, la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) vient de dépêcher une mission de haut niveau pour chercher des financements auprès des partenaires économiques et financiers, ainsi que des bailleurs de fonds. Objectif de ce déploiement : mobiliser quelque 2 563 milliards de FCFA pour financer la mise en œuvre de 12 projets intégrateurs.

Lesdits projets avaient été sélectionnés sur 84 au total, à l’issue des travaux effectués par un groupe de travail composés d’experts de la Cemac, de la Bdeac et du Pref-Cemac. Cette sélection avait principalement tenu compte de leur degré de maturité, notamment la disponibilité des études de faisabilité. Le coût estimatif global des projets s’élève à 2 819,2 milliards de FCFA, dont 255,8 milliards déjà mobilisés par les Etats membres de la Cemac et certains partenaires techniques et financiers.

De manière globale, ces projets portent sur les corridors régionaux de transport avec près de 1 800 kilomètres de routes à bitumer et reliant les principales villes de plusieurs pays, la production et l’interconnexion énergétique pour permettre l’accès à l’électricité à près de 5 millions de personnes, la facilitation du commerce et du transit intracommunautaire, ainsi que la formation des ressources humaines pour impulser la diversification de l’économie de la sous-région.

Conduite par Gilbert Ondongo, ministre en charge de l’Economie de la République du Congo, par ailleurs président du Comité de pilotage du PREF-CEMAC, la mission a eu un entretien à Paris avec le directeur général de l’Agence française de développement (AFD), avant de se rendre à Jeddah en Arabie Saoudite où elle a échangé avec le président de la Banque islamique de développement (BID). La tournée s’est poursuivie à Dubaï (Emirats Arabes Unis) où des séances de travail ont eu lieu avec le président du groupe The Private Office, le PDG de Millenium Finance Corporation et Dubaï Port World (DPW).

Ces potentiels partenaires ont donné des assurances à accompagner la Cemac dans le mise en œuvre des PER à travers des mécanismes classiques ou alors des financements innovants. La Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (Bdeac) a ainsi été chargée de de prendre le relai pour la concrétisation des pistes de coopération retenues avec ces différents partenaires.

Afficher plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!