A la UneConjoncture

Les chantiers d’infrastructures redémarrent à Douala après les pluies

Entreprises prestataires, missions de contrôle, bureaux d'études, collectivités territoriales décentralisées, et pouvoirs publics étaient réunis autour du Dr Fritz Ntone Ntone, délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Douala, maître d'ouvrage principal ou délégué des chantiers en cours d'exécution dans la capitale économique.

Finie la longue saison des pluies à Douala. Les chantiers peuvent redémarrer. Comme de tradition, les acteurs de la chaine de valeurs du secteur Bâtiment et travaux publics (BTP) de la principale ville économique du pays ont planché sur les modalités générales de reprise des différents chantiers en cours d’exécution dans la capitale économique qui étaient suspendus pour cause de forte pluviométrie. Un point d’exécution à date sera tour à tour effectué sur les projets routiers (chantiers structurants, programme pavés, réhabilitation de la voirie), les bâtiments et équipements collectifs (hôtel de ville, services techniques de la CUD, maison de la culture Sawa etc…), les projets du Plan d’urgence triennal pour la croissance et l’emploi (PLANUT), le Projet de drainage pluvial (PDP), l’éclairage public, et d’autres infrastructures.

Concernant les chantiers routiers, 31 000 mètres de linéaire de chantiers structurants ont été réalisés pour un montant de 59,121 milliards de FCFA. Inscrits dans le programme de pose des pavés, 21,2 kilomètres ont été exécutés pour un montant de 19,317 milliards de FCFA. On a également 3 800 mètres de réhabilitation et entretien de la voirie urbaine qui ont été réalisés avant la saison des pluies, à hauteur de 4,850 milliards de FCFA. Le coût des réalisations en termes de routes, depuis janvier 2019, se fixe ainsi à un montant de 74,2 milliards de FCFA pour un linéaire global de 56 kilomètres, pour un taux d’avancement des travaux évalué à plus de 75%.

Ce taux est de 40% pour l’hôtel de ville de Douala, plus de 50% pour les services techniques de la Communauté urbaine, et de plus de 90% pour la Maison de la culture Sawa, siège du Ngondo. Soit un montant global de 13,813 milliards de FCFA. Concernant la stabilisation des zones à risques, l’éclairage public et le projet de drainage pluvial, les enveloppes investies jusque-là sont respectivement de 2,3 milliards, 3,417milliards et 72,727 milliards de FCFA.

Au total, 166,548 milliards de FCFA ont ainsi été débloqués avant l’arrivée des pluies en faveur des chantiers routiers, les bâtiments et équipements collectifs, le PDP, l’éclairage public et les infrastructures diverses.

Lancé en 2015, le Plan d’urgence triennal pour la croissance et l’emploi (PLANUT) connaît des fortunes diverses. Prévu pour s’achever en 2018, ce plan d’investissement prioritaire décidé par le président de la République est négativement impacté par divers aléas. Long de 36 250 mètres, le volet « voirie urbaine » pour la ville de Douala sera probablement prolongé jusqu’à décembre 2020, révèle une source à la délégation régionale du Ministère de l’Habitat et du Développement Urbain pour le littoral. Il affiche, au 30 septembre 2019, un taux d’exécution de 80%.

Au terme de la concertation avec la Communauté urbaine de Douala, en qualité de maître d’ouvrage ou de maître d’ouvrage délégué, les prestataires des divers chantiers de la ville de Douala ont relevé comme principales contraintes le paiement lent ou tardif des décomptes, le déplacement laborieux des réseaux des concessionnaires CAMWATER, ENEO et CAMTEL, ou encore les lenteurs administratives, ainsi que la résistance des populations à déguerpir. Dr. Fritz Ntonè Ntonè a tout de suite prescrit des solutions urgentes pour remédier aux dysfonctionnements soulevés. « Douala doit être prêt pour accueillir le Chan 2020 et la Can 2021. Nous devons nous serrer les coudes pour rendre la capitale économique attrayante », a-t-il indiqué.

Mots clés
Afficher plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!