Conjoncture
A la Une

La Deutsche bank finance l’adduction d’eau dans le Sud-ouest

Le Cameroun sollicite un prêt de 3 milliards auprès de la banque allemande destiné au projet de réhabilitation et d’extension de capacité du système de traitement et de distribution d’eau potable qui concerne les villes de de Buéa, Tiko et Mutenguéné.

Le 3 septembre, le président de la République a signé un décret habilitant le ministre de l’Economie, de la Planification et de l’aménagement du territoire à signer avec la Deutsche Bank, un accord de prêt garanti par US Exim Bank d’un montant de 5 millions de dollars, soit environ 3 milliards de FCFA, pour le financement des études de faisabilité et de conception du projet de réhabilitation et d’extension de capacité du système de traitement et de distribution d’eau potable pour les villes de Buéa, Tiko et Mutenguéné.

Lire aussi :  Ecobank se refinance à hauteur de près de 110 milliards de FCFA

Pour ce même projet, l’on se souvient que le 29 janvier 2018,  le président avait toujours habilité le  Minepat de l’époque qu’était Louis Paul Motaze à signer avec la banque Société général un accord de prêt de 5 milliards de dollars, soit 3 milliards de FCFA. Les travaux ici devaient intégrés également la mise en place d’une station de captage sur la rivière Meanja, dans la ville de Muyuka, pour un coût de  63 milliards de FCFA et qui devaient durer 24 mois selon les prévisions de Camwater. A cela s’ajoute le fait qu’en 2014 déjà, le gouvernement camerounais avait engagé les travaux de réhabilitation du réseau de distribution d’eau de ces trois villes pour un montant de 2,8 milliards FCFA.

Il est à noter que le prêt garanti par US Exim Bank, ci-dessous mentionné cadre avec les décisions prises lors d’une visite à Buéa en 2015, des partenaires financiers de ce projet de réhabilitation. L’agence américaine de crédit à l’exportation (US Exim Bank), s’était alors engagée à financer la construction de 186 km de canalisations dans la ville de Buéa, afin de l’approvisionner en eau potable ainsi que les localités environnantes que sont Mutenguene et Tiko.

Lire aussi : Société Générale va-t-elle supprimer des emplois au Cameroun ?

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page