Chargement des breaking news...
Conjoncture

La Douane saisit 6072 tests frauduleux de Covid-19 à l’aéroport international de Douala

C’est dans le cadre de l’opération Halcomi menée le samedi 17 avril 2021, que la Douane a pu intercepter cette importante cargaison de tests covid-19.

Publiée dimanche 18 avril 2021 à 19:06:46Modifiée mardi 20 avril 2021 à 10:48:40Temps de lecture 2 minPar Amina MALLOUM

La belle moisson

L’accès aux outils de dépistage est l’un des éléments essentiels dans la réponse au coronavirus. Maintenant faudrait savoir quelle est leur origine. Selon des informations parvenues au sein de notre rédaction, la Douane camerounaise a procédé à la saisie d’une cargaison de 6072 tests de covid-19 suspects et non déclarés à l’aéroport international de Douala, le samedi 17 avril, dans le cadre de l’opération Halte au Commerce Illicite (Halcomi). « Cette fin de journée aux abords de l'aéroport international de Douala par les éléments de la zone 1 de l'opération Halcomi 3. Au total, 6.072 tests covid-19 saisis sans agrément », se satisfait les agents de la douane.  D’après des sources proches du dossier, ces tests de covid-19, n’aurait aucun agreement, ne répondant ainsi à aucunes normes et standards internationaux en matière de tests de dépistage covid-19. Notons que c’est la première fois qu’une saisie pareille s’opère en sol camerounais depuis l’avènement du covid-19.

Lire aussi : Lutte contre la covid-19 : les promesses non tenues du Cameroun vis-à-vis du FMI

Si à la direction des Douanes on se réjouit de cette belle prise, une vigilance  reste tout de même de mise. A cet effet, une enquête a été ouverte et permettra de démanteler le réseau mis en place.  Rappelons que c’est le gouvernement vient de lancer sa campagne de vaccination contre le covid-19 sur l’ensemble du territoire national.

Il faut noter que depuis l’apparition des premiers cas covid-19, le Cameroun, par le biais du ministère de la Sante Publique, a mis sur pied un système de riposte conforme aux orientations et propositions de l’Organisation Internationale de la Santé (OMS). L’on peut citer entre autres la mise en place, des postes de santé aux frontières et aux points d’entrées portuaires du pays, dans le but de lutter contre la propagation de cette pandémie.

Lire aussi : Lutte contre la Covid-19 : le gouvernement déploie son plan de vaccination

Articles similaires

Actuellement en kiosque

Les plus lus

1
2
3
4

Nos réseaux

Magazine
computer

Le meilleur de l’actualité économique africaine en un clic

Enquêtes, informations exclusives, analyses, interviews, reportages... Chaque jour, la rédaction d'EcoMatin met son expertise au service des lecteurs.

Informations fiables, newsletters exclusives : Abonnez-vous pour avoir un accès illimité à l'ensemble de notre offre éditoriale.

Abonnez-vous pour €99.9 par an

Nos offres vous proposent un accès illimité à tous nos articles, y compris les contenus exclusifs et premium.

S'abonner