A la UnePolitiques Publiques

La France accorde 13,11 milliards de FCFA pour la gestion durable des forêts au Cameroun

L’appui du Contrat de Désendettement et de développement a été remis jeudi 14 novembre à Jules Doret Ndongo, ministre des Forêts et de la Faune.

Le Contrat de Désendettement et de développement (C2D), accorde une enveloppe de 20 millions d’euros, soit 13,11 milliards de FCFA au Cameroun pour accentuer la mise en place du programme de gestion durable des forêts au Cameroun. Reçu par Jules Doret Ndongo, ministre des Forêts et de la faune (MINFOF), ce financement s’inscrit en effet dans le cadre de la deuxième phase du Programme sectoriel forêt environnement (PSFE2), financé par l’Agence française de développement (AFD) et l’Agence allemande de coopération (GIZ). Jeudi 14 novembre 2019, la cérémonie de formalisation de ce financement présidée par le ministre des Forêts a été l’occasion d’évaluer les premières réalisations.

Une première tranche de 10,7 millions d’euros a été mise à disposition de l’Etat du Cameroun. Cet argent devra servir à l’aménagement des forêts de production du domaine forestier permanent, de la facilitation du développement d’un Observatoire des forêts. Pendant la mise en œuvre du C2D-PSFE2, on a enregistré l’amélioration du cadre normatif et réglementaire. Et le renforcement des capacités des parties prenantes à l’aménagement forestier au Cameroun.

Au cours de la première phase, les interventions du C2D ont permis au MINFOF de se doter de huit édifices modernes et d’amorcer de manière décisive une réponse au déficit infrastructurel des services déconcentrés. Il y a eu aussi l’unité opérationnelle de gestion des statistiques forestières et fauniques, de l’unité opérationnelle de suivi du couvert forestier. Désormais, grâce à ces acquis, le Cameroun dispose d’un outil qui participe à la gestion de statistiques dont le résultat est la production annuelle des données.

Articles Liés