A la UneBusinessBusiness et Entreprises

La hollandaise OLAF veut investir 295 milliards de FCFA au Cameroun

La firme envisage de développer des projets dans les secteurs de l’agriculture, développement urbain ; infrastructures et travaux publics, à travers des prêts d’un taux d’intérêt de 3,5% remboursables sur 10 ans.

« Le Royaume des Pays-Bas dispose de moyens pour soutenir et garantir les entreprises néerlandaises souhaitant investir au Cameroun. Il est à noter que ce montant est passé de 40 millions d’euros à 700 millions d’euros entre 2016 et 2019. Cette garantie d’État est gérée par l’organisme d’assurance Atradus Dutch Business ». C’est une partie de la correspondance adressée par la firme hollandaise Olaf au ministère des Finances du Cameroun.

Depuis fin 2019, l’entreprise d’import-export hollandaise, Olaf Trading, est en pourparlers avec le gouvernement, apprend-on d’Investir au Cameroun. Au cours de leurs échanges, Olaf a proposé à la partie camerounaise de conduire le processus de mise en œuvre d’investissements sous forme de prêts pour un montant de 450 millions d’euros (environ 294,7 milliards de FCFA) remboursables sur 10 ans, pour un taux d’intérêt de 3,5%. Quatre secteurs principaux sont ciblés : développement urbain ; infrastructures et travaux publics, environnement, et agriculture.

Il revenait alors au Cameroun de cibler des projets à financer au plus tard le 30 novembre 2019 et de les transmettre à l’entreprise néerlandaise. Au ministère des Finances, une aucune information ne filtre sur l’évolution du dossier hollandais. Mais, Olaf assure qu’elle se chargera de recruter et assurer la médiation des entreprises compétentes d’origine néerlandaise pour la réalisation des investissements en terre camerounaise.

Abonnement sur la page Twitter

Le plus récent

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer