A la UneAfrique Centrale
A la Une

La plate-forme numérique de transport en commun Yango, relance ses activités au Congo

Une délégation de la plateforme numérique s’est rendue auprès du ministre congolais des PME afin de lever le voile sur la nature de ses activités.

Après quelques semaines d’arrêts d’activités suite aux incompréhensions et malentendus avec les autorités congolaises, une délégation de la plateforme numérique s’est rendue auprès du ministre congolais des PME afin de lever le voile sur la nature de ses activités.

Selon le chargé d’affaires de la Russie au Congo qui était accompagné du directeur international de l’application russe qui opère dans 22 pays dans le monde dont huit en Afrique, Roman Karlash, toutes les incompréhensions ont été dissipées. D’où la relance des activités

Lire aussi : Yango remporte le prix de la meilleure application numérique de transport urbain au Cameroun

«Nous avons passé en revue les questions relatives aux activités de la société Yango au Congo, y compris d’autres projets de business dans le secteur des petites et moyennes entreprises», a expliqué le chargé d’affaires de l’ambassade de Russie, Dmitry Poduev

Lire aussi : Yango se lance dans le service de livraison à Douala

En fait, assure le diplomate russe, La plate-forme numérique n’est pas une compagnie de transports urbains comme le laissent penser certains en ce sens qu’elle ne dispose pas de moyens roulants. Mais elle facilite la mobilité des clients grâce à une application numérique qui met en relation les propriétaires de taxis et les clients que tout le monde peut télécharger dans son téléphone pour se déplacer.

Lire aussi : Yango, un service de covoiturage par Yandex, a commencé à opérer au Cameroun

Ces éclairages ont permis au ministre d’être rassurée et de donner des gages de développement de l’activité de cette plateforme dans le pays conformément aux dispositions légales et réglementaires.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page