Business et Entreprises
A la Une

La Sodepa affiche un bénéfice de 106,75 millions en 2019

A côté du résultat net se trouve un total bilan de 16,17 milliards de FCFA, un chiffre d’affaires de 2,18 milliards, et des capitaux propres de 13,14 milliards. Ces données ont été communiqué à l’issu de la 74e session de son conseil d’administration.

La Société de développement et d’exploitation des productions animales (Sodepa), a tenu le 9 novembre 2020, la 74e session de son conseil d’administration. Celle-ci était présidée par le Dr Taïga, ministre de l’Elevage, des Pêches et l’Industrie animale, par ailleurs président dudit conseil. Au cours de celle-ci, onze points étaient à l’ordre du jour parmi lesquels, les états financiers de l’exercice 2019, clos au 31 décembre. L’on note alors un résultat net de 106,75 millions, supérieur à celui de 2018 ou il était de l’ordre de 13,30 millions de FCFA. Année ou l’entreprise a enregistré un bénéfice 93 445 949 FCFA, en hausse de 14,24%, contre une perte de –369 607 763 FCFA, en 2017.

A cela s’ajoute un total bilan de 16,17 milliards de FCFA, un chiffre d’affaires de 2,18 milliards, et des capitaux propres de 13,14 milliards. Notons que ces données sont provisoires en attendant l’Assemblée générale d’approbation des comptes de l’exercice de l’année 2019.

Lire aussi : Aviculture : le Minepia suspend l’importation de volailles et produits dérives suite à une vague de grippe aviaire

L’entreprise attribue ces performances au contrat-plan (2013-2016) signé  avec le gouvernement d’un montant de 4,2 milliards de FCFA. L’exécution de cette convention a permis de rénover des abattoirs à Yaoundé et Douala et d’acquérir quatre abattoirs mobiles.

Indiquons que la Sodepa et le gouvernement camerounais sont sous un contrat cadre d’une durée de trois ans. Celui-ci est un cadre d’accompagnement des porteurs de projets de création de PME dans les métiers de la viande (abattoir, boucherie, triperie, charcuterie, conserverie, etc.). A cet effet, le contrat-cadre a permis à la Sodepa de développer la race Simgoud. Qui est le croisement entre la race Simmental italienne et le Doudali local. Celle-ci est caractérisée par son aptitude à produire aussi bien le lait que la viande. Ces améliorations génétiques ont permis d’atteindre des capacités de production laitière de l’ordre de 8 à 10 litres/jour/animal contre 2 à 3 litres/animal pour les races locales.

Lire aussi : Aquaculture : le Cameroun cherche des investisseurs pour booster la filière

Toujours au cours de ces travaux, en plus du bilan financier de l’exercice 2019, le conseil a adopté le procès-verbal de la 73e session, pris acte de la mise en œuvre des résolutions de la 73e session, adopté le nouveau Plan comptable de la Sodepa (PCS) et les outils d’arrimage au Décret n°2019/262 du 28 mai 2019 portant application du Système Comptable Ohada et de la Déclaration Statistique et Fiscale.

La Société de Développement et d’Exploitation des Productions Animales (Sodepa), est une société anonyme avec un Conseil d’administration au capital de 833,75millions de FCFA. Entreprise de première catégorie, elle joue un rôle stratégique dans le développement socio-économique qui garantit une croissance équitable pour le pays à travers la gestion des ranchs, des abattoirs, les entrepôts frigorifiques et des boucheries pilotes.

Lire aussi :  L’API prépare la 3e édition du marché de l’investissement

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page