Business et Entreprises
A la Une

La start-up de télémédecine Healthlane lève 1,3 milliard de FCFA

La startup camerounaise des technologies de la santé qui aide les Africains à obtenir des services de santé de qualité et abordables utilisera le financement pour optimiser sa production et continuer à développer son écosystème de services médicaux basé sur l'infrastructure hors ligne existante.

Le Camerounais Alain Nteff a levé un financement d’un montant de 1,3 milliard de FCFA avec sa start-up Healthlane. Il est connu pour avoir conçu GiftedMom, une application de suivi des mères et des nouveau-nés. En effet, La startup camerounaise de cybersanté Healthlane, fondée au début de cette année permet aux utilisateurs de prendre des rendez-vous avec plus de prestataires de soins de santé à travers le Cameroun et le Nigéria via son application mobile. Sa base d’utilisateurs est déjà passée à plus de 60 000 utilisateurs.

Parmi les investisseurs qui soutiennent Healthlane dans ce cycle figurent Sequoia Capital, Digital Horizon, la Silicon Valley Bank, TSVC, Supernode Ventures, CRE, Capitoria et plusieurs premiers investisseurs, dont la société chinoise leader dans le domaine de la santé, Ping An Good Doctor. Avant de lancer Healthlane, Alain Nteff a cofondé la plate-forme de santé mobile GiftedMom en 2012. L’entreprise sociale a utilisé une technologie à faible coût pour aider les femmes enceintes et les mères des zones rurales en leur fournissant des informations de santé vitales et les soins médicaux nécessaires. Poursuivant sur cette lancée, Alain Nteff et son équipe sont passés de GiftedMom à Healthlane.

Lire aussi : High-tech : silicon mountain le fleuron des startups du numérique

Contrairement à de nombreuses startups qui ne dépendent que de la télémédecine, la solution de Healthlane combine des services de santé à distance et en face à face. En outre, les clients du service deviennent non seulement des utilisateurs mais aussi des médecins, des hôpitaux, des pharmacies et d’autres acteurs du marché. À l’avenir, cette approche tout-en-un permettra à l’entreprise d’élargir la liste des services et pourra ajouter des produits d’assurance. C’est une autre grande victoire pour l’espace africain et surtout camerounais de la cybersanté, qui est en plein essor malgré la pandémie de COVID-19.

Du suivi des rendez-vous des médecins à la compilation des données sur la santé des patients, Healthlane dispose d’un pipeline de plus de 400 établissements médicaux à travers le continent avec plus de 250 000 personnes et organisations utilisant le service. Cependant, il y a des raisons de croire que l’augmentation pourrait être plus. Pour l’instant, Healthlane n’a pas officiellement annoncé les détails de cet investissement, mais Nteff, dans un tweet, a déclaré que la société le ferait en temps voulu.

Lire aussi : Innovation numérique : les startups à l’honneur

Abonnement sur la page Twitter

Le plus récent

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer