A la UneCoronavirus

La ville de Douala en croisade contre le coronavirus

Les centres spécialisés de prise en charge contre le coronavirus sont déjà opérationnels dans la capitale économique du Cameroun.

Ce mardi 2 juin 2020, le Maire de la ville de Douala, Roger Mbassa Ndine, a effectué un round up de distribution de produits de lutte contre le covid-19 dans plusieurs établissements scolaires de la ville de Douala. Il s’agit des lycées de New-Bell, Oyack, Deido, polyvalent de Bonaberi et au lycée de Makepe. Cette action engagée auprès des élèves, lycéens et du personnel enseignant vise d’après le magistrat municipal, à «arrêter la recrudescence de la contamination dans la ville de Douala ». La courbe de propagation du covid-19 connaît en effet une montée fulgurante depuis son apparition dans la capitale économique.

>>Lire aussi-Covid-19 : le soutien de l’Unicef à la ville de Douala

La situation épidémiologique dans la ville de Douala et sa région a été dressée ce 29 mai 2020 par le Dr Jérémie Sole, 1er adjoint au maire de Douala et coordonnateur du plan de riposte contre le corona virus dans cette ville. Au total, 5642 personnes ont été testées principalement à Douala au 29 mai 2020 dans les 11 centres de santé du Wouri (Dibombari, Bonassama, Manoka, Deido, New-Bell, Boko, Logbaba, Nylon, Japoma, Bangue, et Cité des palmiers). 1431 cas ont été déclarés positifs (25,36%). Le district de santé de Bangue (Lendi, Bonamoussadi, Makape etc…. ) est en tête pour ce qui est de la propagation du virus, suivi des centres de Deido et New-Bell. D’après le Dr. Jérémie Sole, la tranche d’âge contaminée varie entre 30 et 39 ans (un seul vas de covid-19 âgé de 4 ans a été enregistré). La situation épidémiologique de Douala et sa région dévoilée au 29 mai 2020 correspond officiellement au 62ème jour d’activité virale dans cette partie du pays. Les mêmes chiffres affichent 65 personnels de santé infectés (4,54%).

Prise en charge

Au 29 mai 2020, 71 malades ont succombé au covid-19 dans la capitale économique du Cameroun, soit un taux de létalité global de 4,26% «il s’agit des décès confirmés après tests positifs», déclare Jérémie Sole. Dans le registre des alertes covid-19 au sein de la population, 4849 appels ont été enregistrés au 29 mai 2020 «4412 ont été investigués et le nombre de morts suit les contaminés». Le maire de Douala a par ailleurs tenu à souligner sa grande inquiétude face «au relâchement des populations dans le respect des mesures barrières au corona virus». Des scènes de surcharge dans les taxis et sur motos, non-port de masque facial, violation des règles de distanciation, absence de dispositif de lavage de mais dans les lieux de commerce sont légions dans tous les quartiers de la capitale économique du Cameroun.

Sur son compte twitter, le ministre de la santé publique a annoncé l’opérationnalité des centres de prise en charge des patients atteints de Covid-19 dans la ville de Douala. « Yassa en tant que centre spécialisé COVID-19, vient de recevoir son 1er patient, pour une capacité totale aménagée de 350 lits » a écrit le Dr Manaouda Malachie.  La ville dispose aujourd’hui de trois centres de prise en charge des patients du covid-19 agréés. Il s’agit de l’hôpital Laquintinie de Douala, l’hôpital gynéco-obstétrique, et l’hôpital général de Douala. Les logements sociaux de Yassa et le stade Mbappe Leppe de Douala ont été transformés par arrêté du 20 avril 2020 en centre de prises en charge spéciaux.

Le ministre a par ailleurs tenu à annoncer à l’opinion publique que des propositions ont été faites au Premier Ministre pour que 5 autres cliniques de la capitale économique puissent prendre en charge des cas de patients testés positifs. Le Maire de Douala quant à lui poursuit la sensibilisation et recommande le strict respect des gestes barrière, ainsi que l’observance scrupuleuse des mesures gouvernementales de lutte contre le covid-19.

>>Lire aussi-Sabc lance un programme de lavage des mains dans les marchés

Le plus récent

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer