A la UneBanques et Finances

L’agence de notation financière Fitch attribue la note «B-» à UBA Cameroun

La filiale camerounaise de UBA Group Plc. bénéficie des indicateurs de performance solides de sa maison basée au Nigéria. Cette note traduit une solvabilité assez dépendante des conditions économiques ainsi que de la concurrence.

De bons indicateurs pour United Bank for Africa Cameroon S.A (UBA). La filiale camerounaise de UBA Group Plc. basé au Nigeria, bénéficie d’une notation stable de l’agence spécialisée Fitch Ratings. La banque camerounaise obtient un «B-» sur sa notation par défaut des émetteurs à long terme (IDR), ainsi que sur sa côte de viabilité (VR). Une évaluation, signe de stabilité pour UBA Cameroon. La note «B-» attribué à la banque panafricaine traduit précisément «une solvabilité assez dépendante des conditions économiques ainsi que de la concurrence», d’après les critères et l’échelle de notation de l’agence londonienne. « Nous considérons que la banque détient une forte propension à soutenir sa filiale camerounaise, du fait de sa stratégie et de sa plateforme panafricaine», commente Fitch Ratings. Cet indice de classification est la résultante d’une évaluation basée sous plusieurs critères: la propension de la banque faîtière à fournir un soutien multiservices à sa filiale camerounaise, mais également sa gestion intégrée soutenable.

Lire aussi : UBA Cameroon offre ses services numériques à l’université de Douala

Stagnation

Malgré ce dispositif sécuritaire, une offre variée de produits, des résultats financiers positifs, UBA Cameroon stagne pourtant à l’échelle d’évaluation Fitch Ratings, notamment en ce qui concerne l’émetteur de la banque à long terme, à court terme, la note de soutien et la côte de viabilité. Les perspectives Fitch Ratings de UBA Cameroon n’ont pas toujours été au vert. En octobre 2020, la perspective du Groupe, dont dépend la notation de la filiale, est passée de négative à stable. D’après les spécialistes, «cette révision indique que le groupe a la capacité de soutenir ses filiales». La notation révisée de United Bank For Africa Plc, banque-mère de UBA Cameroon, bénéficiait ainsi d’une révision de notation par retrait de son IDR à long terme du Rating Watch Negative. L’agence Fitch confirmait également la notation par défaut de l’émetteur de la banque à long terme (IDR) à «B- ». Fitch a aussi confirmé l’IDR à court terme de la banque à «B» et la note de soutien (SR) à «5».

Lire aussi :  Relance post-covid : UBA alloue plus de 11 milliards de F au secteur pétrolier du Nigeria

Pour l’agence de notation, la suppression du Rating Watch Negative (RWN) sur les IDR à long terme d’UBA reflète sa vision de réduire les risques à court terme pesant sur ses fondamentaux de crédit en raison des retombées économiques au Nigéria, résultant de la chute des prix du pétrole et de la pandémie de coronavirus. «Nous évaluons UBA Cameroon un cran en dessous de la société mère pour refléter la contribution plus limitée de la filiale sur une base individuelle à cette stratégie. Par conséquent, le rôle de la filiale dans le groupe a une forte influence sur la notation», indique l’agence londonienne.

Lire aussi : UBA Cameroon accorde plus de 117 milliards de crédits à la clientèle en un mois

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page