A la UnePolitiques Publiques

L’Arabie Saoudite prête 8,87 milliards de FCFA au Cameroun pour réhabiliter la Nationale n°22

L’accord y afférent a été signé le 21 décembre au siège d'ADFD à Abu Dhabi, entre son directeur général, Mohamed Seif Al Suwaidi, et l'ambassadeur du Cameroun en Arabie saoudite, Iya Tidjani.

Le Fonds d’Abu Dhabi pour le développement (ADFD) a annoncé l’approbation d’un prêt concessionnel d’une valeur de 15 millions de dollars (environ 8,87 milliards de FCFA) pour le projet de construction de la route Olama-Kribi, tronçon Bigambo-Grand Zambi (106 km), sur la Nationale n°22 qui facilite l’accessibilité au port en eau profonde de Kribi.

L’accord a été signé samedi 21 décembre 2019 au siège d’ADFD à Abu Dhabi, entre son directeur général, Mohamed Seif Al Suwaidi, et l’ambassadeur du Cameroun en Arabie saoudite, Iya Tidjani. « Ce projet, qui permettra de relier la capitale Yaoundé au port en eau profonde de Kribi, contribuera grandement à stimuler l’économie camerounaise, à faciliter les échanges commerciaux et aussi la circulation des personnes, des véhicules et des marchandises », a indiqué l’ADFD.

Le projet de construction du tronçon Olama-Bigambo bénéficie déjà d’un financement de la Banque islamique de développement (BID) et de l’Etat du Cameroun à hauteur de 87,7 milliards de FCFA. En avril dernier, le taux d’exécution du projet affichait 10,5 % pour une consommation des délais de 35,23 %. Les travaux, prévus pour s’achever en juillet 2021, sont exécutés par Sogea Satom.

L’on se souvient qu’en octobre 2019, le président du Cameroun, Paul Biya, avait signé une série de décrets, habilitant le ministre en charge de l’Economie à signer deux accords de crédits d’un montant global de 15,9 milliards de FCFA pour la construction de la route Olama-Kribi, tronçon Bigambo-Grand Zambi (106 km).  Le premier décret présidentiel autorisait le ministre en charge de l’Economie à signer un accord de 12 millions de dollars, soit 7,092 milliards FCFA, avec le Fonds d’Abu Dhabi pour le développement. Le second décret habilitait le membre du gouvernement à signer avec le Fonds koweïtien pour le développement économique arabe (FKDEA) un accord d’un montant de 15 millions de dollars, soit environ 8,865 milliards FCFA.

Mots clés
Afficher plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!