A la UneConjoncture

L’Art suspend 73 000 numéros non-identifiés

L’Agence de régulation des télécommunications a interrompu le fonctionnement de 73 0000 numéros de téléphone non conformes à la réglementation en vigueur régulateur, appartenant aux opérateurs Orange, MTN et Nexttel.

Bekono Mengang, directeur technique de l’Agence de régulation des télécommunications (ART), a rapporté dans une interview accordée au journal gouvernemental qu’au premier trimestre 2019, 73 000 numéros de téléphone non conformes ont été suspendus au Cameroun chez les opérateurs de téléphonie mobile. Il s’agit de MTN, Orange et Nexttel.

À l’origine de cette décision,  le directeur technique de l’ART fait savoir que les 73 000 numéros de téléphone ont été bloqués parce que leurs données d’identification n’étaient pas fiables. Selon lui, certains revendeurs ambulants utilisent des pièces d’identité retrouvées dans les rues pour pré-activer des cartes SIM. « Ces pratiques rendent impossible le rapprochement de la puce avec son utilisateur final, lequel n’est plus l’abonné préalablement identifié », s’insurge le directeur technique de l’ART.

Suivant le contrôle des bases de données de MTN, Orange et Nexttel réalisé par l’ART pour le compte du premier trimestre 2019, il ressort que 21 952 millions d’abonnés ont été effectivement identifiés. Sur cet ensemble d’abonnés, 21 878 millions ont été identifiés avec des paramètres d’identification conformes. Cependant, indique l’ART, 783000 numéros non conformes sont actuellement actifs sur le territoire national. D’autre part, la sortie de l’ART arrive au moment où le régulateur a également infligé, le 03 juillet dernier, des sanctions à MTN, Orange et Nexttel. La plus lourde est revenue à Orange Cameroun qui s’en est tiré avec une amende d’1,5 milliards FCFA. MTNCameroon et Nexttel ont écopé, quant à eux, d’une amende d’un milliard FCFA chacun. Ils sont  reprochés de ne pas respecter la réglementation en vigueur fixant les modalités d’identification des abonnés et des terminaux notamment la commercialisation des cartes SIM pré-activées, la commercialisation des cartes SIM dans les rues, la détention par des personnes physiques de plus de trois (3) cartes SIM et l’activation des numéros sans identification préalable.

La Rédaction EcoMatin

Abonnez-vous à notre lettre d'information

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre newsletter

Afficher plus

Articles Liés

Close

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!