Business et EntreprisesA la Une
A la Une

Le Boeing 737-700 de Camair-Co reprend du service après 3 ans d’inactivité

Suite au vol inaugural Douala-Garoua-Douala de ce 7 août 2022, l'aéronef de la compagnie aérienne camerounaise a décollé ce 8 août 2022 pour la Turquie, mettant fin à 3 ans d'immobilisation.

Après 3 ans d’inactivité, le Boeing 737-700 NG de la Camair co (Cameroon Airlines Corporation) s’est posé ce 4 août 2022 sur le tarmac de l’aéroport international de Douala. L’aéronef provenait des ateliers Éthiopian Airlines, partenaire technique de la compagnie aérienne camerounaise, où il a subi d’importants travaux de rénovation. Après les formalités de certification d’usage auprès de l’autorité aéronautique (CCAA), l’avion a effectué ce 7 juillet 2022, son vol inaugural. Parti de l’aéroport international de Douala aux environs de 10 heures, le Boeing 737-700 NG de la Camair co a fait escale à l’aéroport international de Yaoundé-Nsimalen, à destination de Garoua, dans la Région du Nord Cameroun. 

L’équipage conduit par le Capitaine Fochive a bouclé le trajet Douala-Garoua-Douala dans le cadre de ce vol très attendu et crucial pour l’évaluation de la qualité de service et des travaux effectués par le partenaire technique. 

Lire aussi : Camair co : pas des fonds pour la location d’un aéronef

Le Boeing 737-700 NG « new look » présente en effet un nouveau visage : un moteur nouveau, une cabine entièrement rénovée, des sièges flambant neuf et un service pointilleux, en plus des mesures de sécurité en interne. Doté de 129 places (117 places en classe économique

et 12 places en classe d’affaires), les responsables de la compagnie aérienne camerounaise n’ont pas dévoilé le coût total des travaux de réfection de cet avion. 

On se souvient que le 14 juillet 2020, le Président de la République instruisait le Ministre d’État, Secrétaire général de la Présidence de la République, de saisir le Premier Ministre à l’effet de prendre des mesures préparatoires à une privatisation de cette compagnie aérienne. La correspondance y relative révélant qu’en prélude à la restructuration, avant la privatisation (51 % à un partenaire stratégique, conformément à l’article 5 du décret du 11 septembre 2006), une enveloppe de 15 milliards de FCFA avait été autorisée à la Camair-co, pour « l’envoi en maintenance de l’un des Boeing 737-700 NG, l’acquisition de deux aéronefs Dash Bombardier Q400, mieux adaptés aux lignes de courte distance et la localisation de deux moteurs susceptibles de permettre la remise en vol du deuxième Boeing 737-700 NG ». Ainsi que pour le dépannage des deux MA60, et du Bombardier Q400.

Lire aussi : Camair co : 800 millions de FCFA pour deux mois d’arriérés de salaires

De bonnes sources au sein de la Camair co, le Boeing 737-700 NG qui s’apprête ce 8 août 2022 à effectuer la ligne Douala-Yaoundé-Konya (Turquie), est la manifestation palpable des prescriptions présidentielles et la mise en œuvre du plan de restructuration de la compagnie aérienne camerounaise. On annonce par ailleurs, l’arrivée prochaine du second Boeing 737-700 NG, également en réfection à Addis-Abeba. Rappelons que la flotte de la Camair co est provisoirement constitué d’ 1 Boeing 767 en attente de reconversion en avion cargo, 2 Boeing 737 NG (Nouvelle génération), 2 Havilland Q-400, 2 Embraer 145, 1 Embraer 135 et 2 Xian MA60 .

Lire aussi : Camair co : grève générale annoncée du personnel

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page